Translate this article

Candidature au Conseil Fédéral – Election 2022

Dénonciation de la corruption dans le Canton de Fribourg

.

Election partielle au Conseil Fédéral
Candidature de Marc-Etienne BURDET

.

Recommandé
Madame Irène KÄLIN
Présidente du Conseil National
Palais Fédéral
3003 Berne
Recommandé
Monsieur Thomas HEFTI
Président du Conseil des Etats
Palais Fédéral
3003 Berne

Election du Conseil Fédéral du 7 décembre 2022 – Dépôt de candidature

Accessible avec possibilité de traduction sur https://swisscorruption.info/confederation-ch/#election-cf.

Madame, Monsieur,

Le métier de Conseiller Fédéral est avant tout une affaire de personnalité. Et si je me vois dans l’obligation de présenter ma candidature, c’est parce qu’il est grand temps qu’un candidat soit en lice pour défendre la Constitution fédérale et la sécurité et les intérêts des Citoyens.

La conduite du Pays à l’heure actuelle est complexe. La Suisse est la plus vieille Démocratie du monde et pour mériter les privilèges dont nous bénéficions, pour mériter les valeurs que nos pères fondateurs ont édictées dans la première Constitution suisse du 12 septembre 1848, par laquelle ils ont voulu maintenir et accroître l’unité, la force et l’honneur de la Nation suisse, il faut se battre !

Avec le conflit en Ukraine, on doit se poser la question de savoir pourquoi le Conseil Fédéral actuel a choisi de ne pas défendre la Constitution fédérale en jetant la Neutralité aux oubliettes. Je ne comprends pas à l’heure actuelle encore, comment le Conseil Fédéral et les membres des Chambres fédérales, ont pu se rallier aux sanctions de l’Union Européenne contre la Russie. Et je ne vous permettrai pas d’interpréter ce que signifie la NEUTRALITÉ pour justifier votre trahison contre les intérêts du Peuple suisse.

Nous devons relever de sérieux défis et nous avons besoin de Politiciens sérieux pour résoudre les problèmes, des Politiciens qui ne sont pas vendus aux Lobbys, des Politiciens qui ont le sens des valeurs fédérales, des Politiciens qui font passer les intérêts du Pays avant leurs propres intérêts, enfin des Politiciens pour qui les mots de sécurité, de justice, de vivre dans le respect de la communauté, prendront toute leur valeur, loin des visions partisanes de Partis politiques complètement corrompus.

Dans une Démocratie, le Citoyen doit être en droit d’exprimer ses idées en manifestant dans le respect des règles et des Lois. Mais en aucun cas un Citoyen élu et en charge d’une fonction d’état ne doit être autorisé à bafouer nos valeurs constitutionnelles et notre Etat de droit pour des interprétations personnelles, qu’il s’agisse du climat ou d’un conflit à l’étranger.

Quel message le Peuple reçoit-il quand une sénatrice apporte son soutien à un juge qui trahit le code pénal et le code de procédure, en libérant les auteurs d’une « désobéissance civile » – il s’agissait d’une violation de domicile – au nom de l’urgence climatique ? Je parle ici bien évidemment du procès « Credit Suisse » de Lausanne en janvier 2020. Comment pouvoir admettre qu’une Sénatrice, en l’occurrence Mme Johanna GAPANY / PLR Fribourg, avocate de surcroît, puisse publiquement bafouer la Constitution fédérale et déclarer qu’on peut outrepasser les Lois, désobéir civilement, avec pour simple objectif d’attirer l’attention. Pour ma part, cette attitude ne relève pas de la Liberté d’expression, je considère qu’il s’agit-là d’un comportement anarchiste qui viole la Démocratie.

Manifester peut se faire pacifiquement, sans violer la Loi et si quelque chose dans la Loi doit être changé, c’est au Législateur de le faire et aucune urgence, qu’elle soit climatique ou autre, ne peut justifier une désobéissance civile ou une violation de la Loi.

Nous avons besoin de Politiciens honnêtes, investis et sérieux pour relever les défis auxquels nous devons faire face et prenez conscience que le Peuple souverain commence à comprendre que nos élus ne cherchent pas le moins du monde à trouver les solutions pour les relever. Le seul but des élus aujourd’hui, est de défendre leurs intérêts personnels et tous veulent une part du gâteau. Ce n’est pas pour rien que lors des élections fédérales de 2019, plus de 4’650 candidats se sont présentés…

Le monde politique ne survit aujourd’hui qu’en instaurant la peur et c’est ce que nos élus savent si bien faire, qu’il s’agisse du COVID, du conflit en Ukraine ou des conséquences des mesures absurdes prises à l’encontre de la Russie (manque de gaz, d’électricité, renchérissement, etc.).

Il est vrai aussi que vous les élus, avez su tricher pour battre les cartes en votre faveur, en octroyant de juteux subsides à la Presse devenue esclave, sous le prétexte que le lecteur n’aurait sinon plus les moyens de lire son journal.

Pour parvenir à ses fins, tous les coups sont bons pour le monde politique actuel, parce qu’il est aujourd’hui sous le contrôle de l’état profond https://swisscorruption.info/deep-state.

Nous avons besoins de gens sérieux pour changer cette situation et je suis votre candidat.

Mon programme

J’exigerai de reprendre le Département de Justice et Police, mais un remaniement des Départements sera nécessaire, puisque ce Département de la SÉCURITÉ ne pourra parvenir à ses objectifs qu’en ayant le contrôle de l’Armée.

J’exigerai également d’entrée, de prendre la Présidence du Conseil Fédéral à partir du 1er janvier 2023, parce qu’il est grand temps que soit dépoussiéré le principe d’une Présidence tournante dans laquelle les Pays étrangers ne savent jamais à qui ils ont à faire.

La Suisse a besoin d’un Président fort, respectueux des valeurs démocratiques, de la Liberté d’expression aussi longtemps qu’elle ne viole pas la Loi, un Président qui saura se faire respecter à l’International et qui ne sera pas le laquais de l’Union Européenne ou de l’Etat profond des Etats-Unis d’Amérique. Enfin et surtout un Président qui saura respecter et mettre en valeur notre Neutralité ce qu’aucun membre du Conseil Fédéral actuel n’a su faire.

Sur ce dernier point, je vous invite à consulter le lien https://swisscorruption.info/neutralite qui définit le comportement que notre Pays souverain doit avoir dans le contexte international.

Je ne me plierai pas au principe de la collégialité, ou alors qu’à la condition que les décisions prises le soient dans l’intérêt du Peuple souverain et dans son seul intérêt. Je me confronterai à toute autre décision partisane, lobbyiste ou économique qui sera contre les intérêts de la Confédération et de son Peuple.

Je ne tromperai jamais le Peuple suisse comme l’ont fait le Conseiller fédéral Alain BERSET dans le cadre du COVID et des piqures expérimentales imposées par la peur – une contrainte à peine dissimulée et une culpabilisation des récalcitrants – ou encore par le Conseiller fédéral Ignacio CASSIS qui est l’image de la violation de la Neutralité et fait propagande pour un UKRO-NAZI que l’on sait aujourd’hui qu’il est à la solde de l’Etat profond. Un individu menteur qui cherche à mettre en œuvre la 3e guerre mondiale pour servir les intérêts de l’Etat profond, un jeu auquel se prêtre le Conseil Fédéral actuel. Ces comportements sont inacceptables de membres du Gouvernement et ceux-ci devront quitter le Conseil fédéral très, très rapidement, avant d’être poursuivis pénalement pour trahison.

Comme on vient de le voir, beaucoup de mesures vont être impopulaires au premier abord et je suis prêt à les affronter, en poursuivant par la suppression des subventions à la Presse esclave qui a failli à son Devoir constitutionnel https://swisscorruption.info/presse.

Depuis 20 ans, j’ai été confronté à la criminalité judiciaire contrôlée par les Pouvoirs politiques corrompus. Dès lors, Il est grand temps que la Législation dans ce contexte change et j’ai l’intention de mettre en place une cellule de crise pour y remédier.

Les juges qui interprètent ou qui violent la Loi et les objectifs de la Constitution fédérale, doivent pouvoir être poursuivis et les condamnations exemplaires dont ils écoperont, devront dissuader quiconque voudrait continuer à se prêter à ces violations du Droit. Il en sera de même pour les Avocats et tout particulièrement pour les Avocats d’affaires https://swisscorruption.info/luescher, mais aussi pour les hauts fonctionnaires https://swisscorruption.info/fribourg-corruption.info/#beti ou https://swisscorruption.info/la-poste. Des centaines de milliards ont été escroqués et sont blanchis grâce à la complicité d’avocats, d’hommes d’affaires, de juges et de hauts fonctionnaires corrompus.

La police sera à disposition de la Justice et garante de la sécurité et en cas de nécessité, l’armée devra pouvoir intervenir. Brasser le monde de la corruption qui contrôle aujourd’hui le Pays va créer d’important remous, mais c’est un passage obligé si nous voulons remettre l’ordre démocratique en place.

Ces changements vont nécessiter une armée dont le commandement ne laisse planer aucun doute quant à son intégrité et le Commandant en Chef actuel des armées Thomas SUESSLI, ne répond pas à ce critère. Thomas SUESSLI figure aux registres du commerce d’une grande partie des banques qui ont participé à l’escroquerie et au blanchiment des royalties : https://swisscorruption.info/dossier.

Je signale au passage, que la prise de contrôle du blanchiment des royalties, par les réels propriétaires des capitaux escroqués dont je fais partie, devrait rapporter des centaines de milliards aux Caisses de l’État, alors que vous prétendez avoir des caisses vides pour l’AVS, etc.

FIFA – https://swisscorruption.info/fifa

 « Aujourd’hui, je me sens qatarien, aujourd’hui je me sens arabe, aujourd’hui je me sens africain, aujourd’hui je me sens gay, aujourd’hui je me sens handicapé, aujourd’hui je me sens travailleur immigré ». Premier monologue de Presse à Doha pour l’ouverture de la Coupe du monde.

Gianni INFANTINO est l’incarnation même de la corruption dans le sport, une discipline qui devrait pourtant véhiculer des valeurs populaires et donc exemplaires. Résident Quatari, il avait donné toutes les garanties pour que les discriminations exercées dans le Pays, soient écartées de la Coupe du Monde. Comme tous les corrompus, il a cédé devant l’argent et même menacé 7 équipes européennes de sanctions sportives, si les joueurs ne retiraient pas leur brassard coloré. Pour ceux qui contrôlent l’argent et se cachent derrière la FIFA, tout est permis, y compris les violations les plus graves des droits de l’homme… exploiter les travailleurs dans des conditions inhumaines etc., il n’y a aucune limite ! Il faut comprendre qu’après Sepp BLATTER, Gianni INFANTINO n’est en fait qu’un pion de l’organisation criminelle qui contrôle la FIFA.

Les revenus de la FIFA proviennent principalement des retransmissions télévisées et la production des images a été déléguée à la société HOST BROADCAST SERVICES (HBS) AG à Zug.  Or, il appert qu’au moment de la création de cette société inscrite au RC du Canton de Zug le 28.09.1999, soit en plein boom du blanchiment des royalties dont le séquestre venait d’être levé par le Procureur général genevois Bernard BERTOSSA (PS) https://swisscorruption.info/geneve-corruption/#bbtossa, Il est Président du Conseil d’Administration n’était autre que l’Avocat zurichois Me C. Mark BRUPPACHER. celui-là même qui avait la signature individuelle pour tous les transferts des royalties escroquées… https:swisscorruption.info/societes-ecrans. On relèvera bien évidemment que les banques qui ont contribué à l’escroquerie, étaient le CREDIT SUISSE et la SBS dont Pierre DE WECK était le Directeur https:swisscorruption.info/usa/#rich. Il suffit de taper le nom de « Bruppacher » dans le moteur de recherche du Site, pour obtenir toutes ses implications dans l’escroquerie des royalties.

La présence annoncée d’Ueli MAURER au Qatar pour assister au premier match de la Suisse est inacceptable compte tenu de la violation des droits humains et les promesses non tenues dans le cadre de la Coupe du monde. Je trouve regrettable que les équipes en lice se prêtent à cette parodie du sport qui ne fait que cautionner les actes d’un Etat tortionnaire et je suis d’avis que cette coupe du monde devrait être interrompue en signe de protestation.

J’accepte d’autant moins les relations du Conseil Fédéral avec les Qataris dont nos valeurs n’ont rien de communes et alors que des contrats de gaz ont pu être signés avec cet état voyou qui est du reste propriétaire du SCHWEIZERHOF à Bern où le monde politique suisse, a ses habitues…

Notre monde politique suisse est tellement corrompu depuis l’escroquerie des royalties en 1992, qu’il a étendu son pouvoir de corruption dans tous les Gouvernements à l’International.

Et ce n’est pas peu dire, quand les Autorités suisses ont préféré condamner le Kremlin pour avoir empêché qu’un génocide des populations russes du DONBASS se poursuive après plus de 14’000 morts et 8 ans d’une guerre menée par des UKRO-NAZIS. Un génocide pendant lequel tout l’occident a fermé les yeux, malgré les interventions répétées du Président Russe Valdimir POUTINE à l’ONU.

Ensuite après ce fiasco et pour satisfaire nos besoins en énergie, vous avez conclu un approvision-nement en gaz avec un Etat voyou qui n’a aucun respect de nos valeurs. Tout ceci doit cesser !

Vous n’ignorez pas que les masques tombent et ce ne sont pas les quelques soubresauts de l’Etat profond qui changeront quelque chose. D’autant moins que selon mes informations, les hauts dirigeants de cette organisation criminelle à laquelle les Autorités suisses ont fait allégeance, sont entrain de négocier leur reddition. Dès ce moment-là, les problèmes seront sérieux pour la Suisse qui sera pointée du doigt… Personnellement, je ne comprends pas comment Klaus SCHWAB du World Economic Forum qui symbolise chez nous l’Etat profond, est toujours en liberté, compte tenu de ses propos sur le Grand Reset à l’encontre des intérêts des Peuples du monde.

Ueli MAURER, signataire des contrats cités plus haut, de gaz avec le Qatar, représente l’UDC en puissance dans le crime organisé… L’UDC doit sa notoriété à son Tribun Christoph BLOCHER, mais il faut savoir que les 29 % des votes obtenus par le Parti, sont en grande partie dus au financement de la propagande menée par Christoph BLOCHER et l’UDC. Or, ce financement – c’est du reste pareil pour les autres partis politiques – provient de l’escroquerie des royalties…
https://swisscorruption.info/blocher
https://swisscorruption.info/swissleakshttps://swisscorruption.info/moneyplanehttps://swisscorruption.info/luescherhttps://swisscorruption.info/geneve-corruptionhttps://swisscorruption.info/politique-corruptionhttps://swisscorruption.info/debuman https://swisscorruption.info/fribourg-corruption/#tchttps://swisscorruption.info/fedpolhttps://swisscorruption.info/valais-corruptionhttps://swisscorruption.info/la-poste https://swisscorruption.info/panama-papershttps://swisscorruption.info/usa https://swisscorruption.info/confederation-ch

Vous comprendrez qu’à partir de là, élire un UDC à ma place, reviendra à cautionner le crime organisé et engagera immédiatement la responsabilité de la Suisse à hauteur de plus de CHF 70’000 milliards… https://swisscorruption.info/responsabilites

Quant au parti socialiste qui n’est pas moins impliqué dans l’escroquerie des royalties, une seule candidate ne figure pas dans notre base de données. J’ose espérer que vous ferez le bon choix…

https://swisscorruption.info/geneve-corruption https://swisscorruption.info/ps/#calmy-rey https://swisscorruption.info/ps

Un autre volet important sera bien évidemment de reprendre le contrôle de la FINMA, le gendarme corrompu du contrôle de la finance suisse, dirigé depuis la période Dina BETI jusqu’à nos jours, par des individus directement impliqués dans le blanchiment des royalties (voir lien « #beti » plus haut).

Il en sera également de même pour la BNS, Institution pour laquelle j’estime sa participation dans le blanchiment à près de 1’000 milliards de francs.

Bien entendu je reste à votre disposition pour tout complément que vous pourriez désirer et vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, mes salutations patriotiques.

Marc-Etienne Burdet
.

Dénonciation de la corruption dans le Canton de Fribourg

.
Lettre aux Autorités :

Personnelle / Recommandé
Madame la Conseillère fédérale
Karin KELLER-SUTTER
Département fédéral de Justice
Palais Fédéral Ouest
3003 Berne
A tous les Membres des
Conseil d’Etat et Députés au Grand Conseil
Par la Chancellerie de l’Etat de Fribourg CHA
Rue des Chanoines 17
1701 Fribourg

Violations multiples de la Constitution fédérale – Escroqueries par métier et crime organisé en bande – Condamnation des Lanceurs d’alertes

Madame la Conseillère fédérale,
Madame, Monsieur,

Au cours de ces 20 dernières années, j’ai eu l’occasion de constater factuellement le crime organisé dans lequel se vautrent les procureurs, juges, politiciens, hommes (femmes) d’affaires et souvent avocats du Canton de Fribourg. Le lien commun est manifestement l’appartenance des corrompus, à des Clubs de services, des Cercles ou des Loges maçonniques. Le mode de fonctionnement est géré par « l’Etat profond » https://swisscorruption.info/deep-state qui contrôle tous nos Gouvernements et Parlements.

Restons dans ce cadre sur « Fribourg » et je vais prendre pour preuves les dossiers de :

Daniel CONUS – https://swisscorruption.info/daniel-conus
Jean-Daniel MERINAT – https://swisscorruption.info/merinat
Birgit SAVIOZ –
https://swisscorruption.info/birgit-savioz
Marianne ÉLIÈS – https://swisscorruption.info/attalens
L’Affaire de Genève https://swisscorruption.info/dossier

Dans le mode de fonctionnement actuel de l’Etat, nos Gouvernements et Parlements sont sous le contrôle des Lobbys et autres organisations secrètes, dont les acteurs sont eux-mêmes au service de l’Etat profond, par l’intermédiaire des Clubs de services entre-autres. Ceci n’a été rendu possible que parce que les politiciens se sont employés à tenir le Peuple souverain dans l’ignorance de la réalité des stratégies criminelles qu’ils mettent en place.

La plus vieille Démocratie du monde a cédé sa place à une société secrète d’individus non élus qui ont pris le contrôle de l’Etat de Droit. Le lien « deep-state » cité plus haut définit assez clairement le mode de fonctionnement auquel vous obéissez en cachant la Vérité au Peuple souverain. La surmortalité en Suisse depuis la vaccination COVID-19 que vous avez imposée par la peur, en culpabilisant ceux qui ne voulaient pas se plier à vos contraintes, en est une des preuves irréfutables.

Votre allégeance à ces entités criminelles vous réduit au statut de traîtres envers le Pays que vous êtes censés diriger et protéger. Les récentes décisions que vous avez prises pour rejoindre les sanctions de l’Union Européenne à l’encontre de la Russie – EN SACRIFIANT LA NEUTRALITÉ SUISSE – pour satisfaire les besoins de l’Etat profond (OTAN et les USA et BIDEN et OBAMA, le World Economic Forum de Klaus SCHWAB, ROTHSCHILD et ROCKFELLER et consorts) est une preuve de plus de votre soumission et trahison, comme nous l’expliquons sur le lien https://swisscorruption.info/ukraine/#violation.

Un Etat neutre ne favorise aucune idéologie, aucune croyance et permet le pluralisme d’expression et d’action. Vous semblez ne même pas savoir quelle est la différence entre neutralité et impartialité…

L’impartialité, c’est, lorsque l’on prend parti, le faire sans préférence personnelle. L’impartialité implique une décision, contrairement à la neutralité. En d’autres termes, l’impartial choisit. Le neutre s’abstient de le faire.

Dans ses statuts, le Comité International de la Croix-Rouge (CICR) se donne la tâche de maintenir les principes fondamentaux et uniformes parmi lesquels l’impartialité, l’indépendance politique, économique et confessionnelle ».

On notera qu’il est question d’impartialité, pas de neutralité, et la différence est importante comme l’expliquait en 1955 l’un des dirigeants du CICR, le grand juriste Jean Pictet : contrairement à ce qu’indique l’étymologie du mot, être impartial n’est pas ne pas prendre parti. C’est, lorsque l’on prend parti, le faire sans préférence personnelle. L’impartialité, contrairement à la neutralité, implique donc une décision. L’impartial choisit, le neutre s’abstient de le faire.

Vous avez vendu la Neutralité suisse aux Criminels auxquels vous faites allégeance et vous avez conduit le Pays à des pénuries que le Peuple va devoir payer et assumer chèrement ! J’ai honte pour vous, de ce que vous êtes, de ce que vous représentez et de votre bassesse pour ce que vous avez fait !

Le 22 octobre dernier, j’ai rencontré le Président de la Poste suisse Christian LEVRAT. Il s’est approché de moi quand je distribuais un communiqué d’information sur la corruption dans sa boîte à lettres (pièce jointe). S’en est suivi une discussion cordiale où je n’ai pas manqué de lui rappeler les méandres de la politique suisse qui lui ont permis d’accéder à son poste de Président. Débuter comme syndicaliste, Président suisse du Parti socialiste, pour terminer à la tête de La Poste suisse avec un salaire de plus d’un million de francs par an (deux fois le salaire d’un(e) Conseiller/ère fédéral(e), cette situation n’est rendue possible que lorsque l’individu connaît suffisamment les méandres de la corruption au sein de l’Etat, pour que ce même Etat puisse acheter grassement son silence…

Quand je suis venu sur le cas du juge fédéral valaisan Yves DONZALLAZ qui quitte l’UDC parce que son Parti conteste certains jugements qu’il a pu rendre dans l’intérêt du Peuple et que j’ai relevé la preuve de l’absence de la séparation des pouvoirs, Christian LEVRAT a tenté de m’expliquer qu’il est dans la normalité qu’un Parti politique agisse ainsi… Et je suis sûr que Christian LEVRAT n’était même pas conscient que ses propos étaient anticonstitutionnels, en violation de la séparation des pouvoirs…

J’ai aussi rappelé à M. LEVRAT que les stratégies criminelles du monde politique sont toujours les mêmes, comme l’a démontré l’affaire des tunnels d’autoroute en valais, où vous, politiciens, vous êtes rendus complices de l’escroquerie de milliards de francs que l’ensemble du Peuple suisse doit assumer… https://swisscorruption.info/valais-corruption.

J’ai terminé en demandant à l’ex-Président du Parti socialiste suisse https://swisscorruption.info/ps pourquoi il n’avait jamais dénoncé les grandes affaires de corruption en lien direct avec le Canton de Fribourg https://swisscorruption.info/fribourg-corruption. La discussion avec M. LEVRAT s’est terminée sans qu’il me donne de réponse à cette dernière question…

Dois-je rappeler que dans le Canton de Fribourg, la Présidente du Tribunal Cantonal Dina BETI a joué un rôle primordial au détriment du Peuple, parce que des centaines de milliards ne sont pas rentrés dans les caisses de l’Etat dans le cadre de l’affaire de Genève, une affaire dans laquelle plusieurs Conseillers/ères fédéraux/rales ont détourné des dizaines de milliards à leur profit…

https://swisscorruption.info/blocher https://swisscorruption.info/genève-corruption ou encore https://swisscorruption.info/ps/#calmy-rey https://swisscorruption.info/dossier

Dans son documentaire « Le Protocole » du 26 octobre 2022, l’émission Histoire Vivante dénonçait le pillage de plus de 20 milliards de francs escroqués aux fonds de pensions des Citoyens suisse alors contrôlé par l’OFAP (Office Fédéral des Assurances Privées) qui en définitive était L’Office Fédéral des ASSUREURS Privés… Un service de contrôle de l’Etat au service des Assureurs !

Au début des années 1990, après l’escroquerie des quelque 3’600 milliards sur la vente des brevets FERRAYÉ qu’il fallait blanchir (l’affaire de Genève), banquiers et assureurs-vie ont été très actifs dans le blanchiment et ont perdu toute notion d’éthique et de morale. Tous les moyens étaient bons (SWISSAIR, WINTERTHUR, etc. https://swisscorruption.info/#winterthur) pour participer au blanchiment, quitte à escroquer les pensions futures des assurés…

Peter BINZWANGER, ex-Directeur général de Winterthur-Vie, semble avoir joué un rôle important dans la structure mise en place par les Assureurs-Vie pour prendre le contrôle de cette escroquerie, avec la bénédiction du Conseil Fédéral et de l’OFAP.

En 2002, quand l’escroquerie a fait surface, l’OFAP a été dissout et le contrôle des Assureurs-Vie a été mis sous la responsabilité de la FINMA… Une Institution de contrôle plus corrompue encore que ne l’était l’OFAS… A cette époque-là, Dina BETI aujourd’hui Présidente du Tribunal Cantonal de Fribourg, était déjà au service de la FINMA. Elle a été responsable des procédures portant sur les activités illicites du secteur financier en Suisse… Nommée ensuite à la Direction du DFF (Département des Finances Fédérales) Dina BETI a contribué à blanchir des dizaines de milliards lors de la privatisation des anciennes Régies fédérales https://swisscorruption.info/fribourg-corruption/#tc

Autant dire qu’en confiant le contrôle des Assureurs-Vie à la FINMA, le secret sur les méandres de l’escroquerie des capitaux de pensions des assurés, allaient être bien gardés… Les diminutions constantes des rentes de vieillesse 2e pilier en sont la preuve !

JAMAIS on ne vous a vue, Madame la Conseillère fédérale, mettre en place une quelconque mesure à l’encontre des criminels qui s’en mettent plein les poches sur notre dos ! C’est bien la preuve que vous faites partie du problème !

Dès lors, en regard des faits dénoncés plus haut et dans les liens qui vous sont fournis, j’aimerais que vous répondiez à la question suivante, Madame la Conseillère fédérale : Etes-vous la Ministre suisse de la Justice (voir la définition en P.S.) ou votre fonction a-t-elle évolué par les exigences de l’Etat profond, dans une fonction dont les seuls objectifs sont de protéger les auteurs de crimes, en leur garantissant l’impunité et une sérénité absolue après la commission de leurs crimes ?

C’est une question que de très nombreux Citoyens suisses se posent aujourd’hui et en votre qualité de Ministre suisse de la Justice, nous sommes en droit d’attendre une réponse claire de votre part, sur les raisons qui vous poussent à garder impunis tous les crimes dénoncés.

Je vous rappelle ci-dessous encore une fois, les exemples en ligne pour le Canton de Fribourg :

Daniel CONUS – https://swisscorruption.info/daniel-conus
Jean-Daniel MERINAT – https://swisscorruption.info/merinat
Birgit SAVIOZ – https://swisscorruption.info/birgit-savioz
Marianne ÉLIÈS – https://swisscorruption.info/attalens
L’Affaire de Genève https://swisscorruption.info/dossier

Responsabilité https://swisscorruption.info/responsabilites

Je vais attendre avec grand intérêt votre réponse, que je ne manquerai pas de rendre publique, pour que vos administrés comprennent eux aussi ce qui se passe.

Je vous prie d’agréer, Madame la Conseillère fédérale, Madame, Monsieur, mes salutations citoyennes.

Daniel Conus, Lanceur d’alertes

P.S. :   Justice (définition selon Larousse) : Principe moral qui exige le respect du droit et de l’équité : Faire régner la justice.

Annexe : ment.

Copies : A qui de droit
.

20 Milliards escroqués au Caisses de pensions

.

Les Gouvernements de l’Occident, y compris la Suisse, sont complices de la Mafia Kazarienne dans le conflit en Ukraine.

La 3e vidéo ci-dessous de Xavier MOREAU (STRATPOL) met en évidence la haute trahison de nos Gouvernements dans le conflit en Ukraine. Ils ruinent les économies de l’Europe au profit de celles de la Mafia Kazarienne aux Etats-Unis d’Amérique.

En préambule, cette vidéo relève également l’acharnement des membres de nos Gouvernements pour cacher la VÉRITÉ par la censure. Des solutions efficaces sont proposées.

Tous nos dirigeants (Gouvernements et Parlements) mentent aux Peuples souverains et tentent de prendre le contrôle de nos vies pour servir les intérêts de l’État profond. Ils doivent tous être traduits devant des Tribunaux militaires pour haute trahison et méritent la peine capitale !

ONU

Souvenons-nous qu’en décembre 2021, le vote d’une résolution de l’ONU « condamnant le nazisme » a eu lieu et le résultat du vote publié le 6 janvier 2022 et passé sous silence complet par nos JOURNALEUX LOBOTOMISÉS, est plutôt intéressant…

“Lutte contre la glorification du nazisme, du néonazisme et d’autres pratiques qui contribuent à alimenter les formes contemporaines de racisme, de discrimination raciale, de xénophobie et de l’intolérance qui y est associée”.

2 pays ont voté contre ladite résolution de l’ONU condamnant le nazisme. Il s’agit des Etats-Unis du pantin sénile de l’État profond et de la Mafian Khazarienne Joe BIDEN et de l’Ukraine de l’UKRO-NAZI Volodymyr Oleksandrovytch ZELENSKY.

La Suisse parmi les abstentionnistes

Le 16 décedmbre 2021, sur les 193 membres de l’ONU, 130 Pays ont voté « pour », 2 « contre », 49 se sont abstenus, et 12 n’ont pas pris part au vote. Les deux Pays ayant voté « contre » sont évidemment les États-Unis et l’Ukraine. Parmi les Pays abstentionnistes, on compte de très nombreux Etats d’Europe, dont la Suisse qui a abandonné sa NEUTRALITÉ…

Ceci démontre clairement que le conflit Russo-Ukrainien – dont nos « journalistes » font un narratif propagandiste en faveur de l’Ukraine – n’est en définitive qu’une guerre des Etats-Unis de l’État profond que Donald TRUMP combat, pour prendre le contrôle de la RUSSIE.

Une guerre pour la promotion du NAZISME contrôlé par l’État profond dont le Pantin ZELENSKY – récompensé personnellement à titre de millions de dollars – est le porte-drapeau !

Mais ceci démontre surtout pourquoi et en faveur de qui les membres de notre Conseil Fédéral et des Chambres fédérales ont SACRIFIÉ LA NEUTRALITÉ SUISSE pour faire allégeance à l’État profond !

Le prix à payer par le Peuple souverain dont l’Opinion est manipulée par nos JOURNALEUX LOBOTOMISÉS qui ne font qu’obéir sans rien vérifier, trahissant ainsi leur DEVOIR CONSTITUTIONNEL, va être gigantesque et conduira à la ruine de l’économie de la vieille Europe, au profit de la Mafia KHAZARE des Etats-Unis…

Australie

23 octobre 2022 – Le narratif tombe, les Australiens ne veulent pas envoyer d’argent et des armes à ZELENSKY, ils veulent rester neutres, pour eux, il est « l’antéchrist, la débauche… ».

Nous pouvons voir sur les affiches, “Zelinsky notre ennemi”“Zelinsky l’Antichrist”, “Stop giving Money” “Arrêtez de lui donner de l’argent”, bon bien de surcroit les Australiens ont bien compris avant les européens à qui ils ont affaire, te demandent expressément à leur gouvernement de ne pas envoyer d’argent à ce fou dangereux…

L’Informateur #WeStandAsOne

Il est stupéfiant que les membres des Autorités suisses ne l’aient pas compris et aient sacrifié notre Neutralité. Encore plus stupéfiant que le 20 octobre 2022, le Président suisse Ignacio CASSIS fasse la propagande NAZIE de ZELENSKY et lui apporte son soutien en allant se pavaner à KIEV…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *