Translate this article

Ministère Public de la Confédération
M. le Procureur général
3000 Berne

.

CREDIT SUISSE – Assemblée générale du 29 avril 2022 Royalties FERRAYÉ – RESPONSABILITÉ CIVILE DÉLICTUELLE

Monsieur le Procureur général,

A la lecture des informations de Presse sur la prochaine assemblée générale du 29 avril 2022, il est évident que CREDIT SUISSE n’a aucune intention de sortir des rails de la corruption, si j’en crois les noms cités pour l’élection à la tête de la banque.

Complices de l’escroquerie des royalties, c’est aussi la raison pour laquelle les membres du gouvernement et du Parlement suisse se sont pliés au diktat du monde économique, puisque tout le monde politique depuis 1991, a été corrompu dans cette affaire, jusqu’au Ministre suisse de la Justice… https://swisscorruption.info/politique-corruption et https://swisscorruption.info/geneve-corruption / https://swisscorruption.info/luescher / https://swisscorruption.info/blocher

Vos prédécesseurs, à commencer par le Procureur général Michael LAUBER https://swisscorruption.info/lauber et la Police Fédérale qui est à votre service https://swisscorruption.info/fedpol ont démontré que votre Institution est tellement corrompue, qu’il n’y a rien à attendre pour l’instant, du Ministère Public de la Confédération dans le cadre d’une approche judiciaire de ce dossier.

C’est la raison pour laquelle je me contente, à ce stade, de déposer des réserves civiles à l’encontre de CREDIT SUISSE (banque initiatrice de l’escroquerie des royalties) et de la Confédération Helvétique, de ses Magistrats, Politiciens et Fonctionnaires, à hauteur de CHF 70’310,849 milliards.

Pour le surplus, je vous laisse le soin de consulter ci-dessous, mon mail relatif à l’annonce au CREDIT SUISSE, du dépôt de ces réserves.

Agréez, Monsieur le Procureur général, mes salutations distinguées.

.

Par eMail à : axel.lehmann@credit-suisse.ch / christian.gellerstad@credit-suisse.ch

Conseil d’Administration de CREDIT SUISSE

A l’attention de tous les membres du Conseil d’Administration
Zürich

Assemblée générale du 29 avril 2022 – Dépôt de réserves civiles

Monsieur le Président, Madame, Monsieur,

Vous êtes les Administrateurs d’une banque qui tient probablement la tête du peloton des établissements financiers les plus criminels à l’International.

Non pas que vous ayez été personnellement les initiateurs du crime que je dénonce et pour lequel je subis un préjudice que vous allez tous – individuellement et personnellement – devoir supporter, mais parce que vous perpétuez l’escroquerie et le blanchiment des milliers de milliards de dollars que votre établissement a contribué à escroquer et à blanchir depuis 1991 sous la Présidence de Rainer E GUT.

C’est dans ce cadre, que je dépose – à l’encontre de tous les Présidents, Administrateurs, Directeurs, sous-Directeurs, vice-Directeurs, Directeurs-Adjoints ou titulaires de toute autre fonction de direction, à titre individuel et personnel, solidairement entre eux et solidairement avec toutes les sociétés liées de près ou de loin à CREDIT SUISSE – des réserves civiles à hauteur de CHF 70’310,849 milliards.

Il est probable qu’en fonction de l’escroquerie qui a eu lieu en US dollars – en violation des Lois fédérales en vigueur aux Etats-Unis d’Amérique – que les préjudices puissent représenter trois à cinq fois le montant des réserves citées plus haut. Je précise que le préjudice subi devra être assumé également par tous vos prédécesseurs et à tous les niveaux, depuis 1991.

Je suis bénéficiaire de la moitié des royalties escroquées sur les brevets d’extinction et de blocage des puits de pétrole au KOWEIT en 1991 https://swisscorruption.info/historique et la vente des systèmes qui a suivi et qui a généré plus de USD 3’600 milliards en 1991 et 1992, alors que le cours du dollar était de CHF 1.46 pour USD 1.00. Je représente en outre les intérêts de M. Joseph FERRAYÉ pour sa part dans cette gigantesque escroquerie et le blanchiment d’argent qui a suivi.

Je vous invite à informer vos candidats à l’élection de vendredi 29 avril 2022, du dépôt de ces réserves civiles, sachant que s’ils acceptent la fonction que vous leur proposez, c’est en toute connaissance de cause qu’ils devront ensuite en accepter les responsabilités. Il est vrai que pour la plupart d’entre eux si j’en crois notre base de données liée au blanchiment des royalties, ils baignent d’ores et déjà dans cette responsabilité.

Comme je le mets en évidence dans le lien https://swisscorruption.info/responsabilites, mon but n’est pas d’appauvrir les Citoyens des Etats concernés qui seront eux aussi solidaires de cette responsabilité due à la complicité des pouvoirs judiciaires et politiques, sachant que les Citoyens ne sont pas responsables des mauvaises décisions ou de la criminalité des membres de leurs Gouvernements à commencer par les membres du Conseil Fédéral.

Une négociation sera possible au niveau des Etats, mais à la seule condition que tous les membres de l’Etat profond auquel vous appartenez https://swisscorruption.info/deep-state soient sous contrôle et que toutes les personnes physiques et morales liées de près ou de loin à l’escroquerie ou au blanchiment des royalties, soient poursuivies pour leurs actes criminels. Il faudra bien évidemment que l’ensemble de leurs biens (ou ceux de leurs descendants s’ils sont décédés) soient saisis en compensation de la responsabilité civile citée plus haut.

Toute intervention de votre part pour permettre la fuite des capitaux qui devraient contribuer à couvrir le préjudice que vous nous avez occasionné, ne fera que renforcer votre responsabilité personnelle et celle de votre établissement.

Il semble que vous ne tirez aucune leçon de vos erreurs. Au contraire, vous ne faites que renforcer votre volonté de trahir l’essence même de la fonction que devrait être celle d’un banquier « honnête » et vous ne mettez en place, encore et encore, que des individus qui ont été complices du blanchiment des royalties et au travers desquels vous pensez pouvoir perpétuer vos crimes.

On dit qu’il faut toujours suivre l’argent. En y ajoutant les 767’000 liens d’influence de notre base de données, nous avons une approche précise des conséquences des crimes que vous allez devoir assumer.

C’est assurément aussi la raison pour laquelle les membres du gouvernement suisse se sont pliés à votre diktat, puisque tous les membres du gouvernement de la Confédération Helvétique depuis 1991, ont été corrompus dans l’escroquerie et le blanchiment des royalties. https://swisscorruption.info/politique-corruption et
https://swisscorruption.info/geneve-corruption

Ils font partie des 767’000 liens de notre base de données, liée au blanchiment des royalties ! Ils ont sacrifié toutes les valeurs de la Suisse pour servir les intérêts de criminels et doivent être considérés comme des traîtres envers leur Pays…

C’est grâce à la complicité du pouvoir politique suisse – et l’absence totale de la séparation des pouvoirs garantie par la Constitution fédérale – que toutes les procédures judiciaires lancées jusqu’à ce jour, ont été balayées, en violation de l’Etat de Droit. Vous savez mieux que moi qu’en Suisse, ce sont les Partis politiques qui élisent les Juges et que les élus doivent redistribuer une partie de leur salaire, au Parti qui les a fait élire… Des Partis que vous contribuez à financer !!! Comment alors le Gouvernement suisse pourrait-il prétendre ensuite à une séparation des pouvoirs…

Vous avez d’ores et déjà perdu la partie, mais je sais que vous êtes des jusqu’au-boutistes et que vous préférez voir disparaître votre établissement, plutôt qu’admettre vos torts et négocier. Mais sachez une chose, si vous deviez être amenés à être rachetés, je veillerai à faire savoir à vos acheteurs potentiels, quelle sera la responsabilité financière qu’ils devront alors assumer… Ils sont du reste déjà bien situés dans le blanchiment des royalties, si j’en crois les noms qui ont été cités dans la Presse…

Je pense d’autre part, que face à leur propre responsabilité dans le cadre de cette escroquerie, les sociétés complices de rating vont devoir elles aussi revoir leurs copies à votre égard, tout comme les Réviseurs ! https://swisscorruption.info/societes-ecrans

Agréez, Monsieur le Président, Madame, Monsieur, mes salutations.

Marc-Etienne Burdet

.

Pour information à : ISS – ETHOS – Glass Lewis