Translate this article

Proloque

Origine de la Neutralité suisse

Traité de Paris

Violation de la Neutralité

Guerre d’Ukraine

OTAN / MACRON

Complicités nazies

Opération de libération de l’Ukraine

Boucliers humains

Avertissement aux Autorités fédérales suisses

Allocution du Président de la Confédération

Sanctions russes

Liste des Pays sanctionnés et nature des sanctions

Plainte pénale contre les Autorités suisses

Micheline CALMY-REY au service de l’état profond

Conflit UKRAINE – Plainte à l’ONU

.
Message aux membres du Conseil Fédéral et des Chambres fédérales.
.

Madame, Monsieur,

Vous avez ratifié le texte de la déclaration du Conseil National sur l’invasion de l’Ukraine.

Je ne vous en félicite pas, puisque vous avez trahi les fondements même de la Neutralité suisse accordée par le traité de Paris le 20 novembre 1815 Vous pouvez consulter ce traité plus bas et il n’est pas anodin de rappeler que la Russie était l’un des Pays signataire de ce traîté !

Reprenons maintenant le texte de votre déclaration :

Texte de la déclaration du Conseil national sur l’invasion de l’Ukraine

Le Conseil national,

– bouleversé par les souffrances humaines causées par l’agression russe contre l’Ukraine;
– convaincu qu’une guerre d’agression unilatérale ne doit jamais être un moyen politique et est indigne d’un État, au XXIe siècle;
– préoccupé par le fait que les valeurs que sont la coexistence pacifique des peuples, la démocratie et les droits de l’homme, promues en Europe et dans le monde depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, sont gravement remises en question par cette agression;
– déterminé à œuvrer, avec la communauté internationale, pour un retour rapide de la paix en Ukraine;

vu l’art. 32 de son règlement (RCN; RS 171.13) :

a. condamne fermement la guerre d’agression des autorités russes contre l’Ukraine, qui est contraire au droit international;
b. invite instamment les autorités russes et toutes les autres parties au conflit à convenir d’un cessez-le-feu immédiat;
c. souligne l’importance cruciale du système de sécurité mondial fondé sur le droit international;
d. appelle toutes les parties au conflit, et en particulier les autorités russes, à respecter le droit humanitaire international;
e. se solidarise avec le peuple ukrainien et demande de soutenir la population ukrainienne en lui fournissant une aide humanitaire;
f. demande au Conseil fédéral d’augmenter la pression sur la Russie en associant la Suisse aux sanctions de l’Union européenne contre ce pays. En tant que principale place de négoce de matières premières et pôle important en matière de prestations financières pour les groupes russes, la Suisse doit prendre ses responsabilités.

Vous pensez vraiment qu’avec l’Europe, vous allez isoler la RUSSIE avec le système SWIFT et d’autres soi-disant sanctions ? Vous êtes tout simplement ridicules et passez pour des psychopathes. J’avoue que je rejoins cet avis.

Les BRICS 41 % de la population mondiale (Brésil, Chine, Inde, Afrique du Sud) soutiennent le Président POUTINE.

Et d’autres hésitent, dont la liste est non exhaustive (j’ai l’intention de leur transmettre le lien de ce blog) :

  • OSC (Belarus, Kazakhstan, Tajikistan, Arménie, Kyrgyzstan
  • L’Azerbaijan et la Moldavie ont abandonné les restrictions anti-russe
  • L’Amérique latine (Mexique, Argentine, Venezuela, Guatemala, Colombie, Cuba, Nicaragua, Chili)
  • Le Moyen-Orient ( Syrie, Egypte, Turquie, Iraq, Iran)
  • Les Balkans (Serbie, Bosnie Herzegovine
  • La Hongrie (encore membre de L’UE)…

Pour comprendre la gravité de votre intervention dans le conflit RUSSO – UKRAINIEN, au-delà de la violation du traité de neutralité, la question se pose de savoir si vous devez être considérés comme béligérants dans un conflit qui serait interne à la RUSSIE.

Je n’ose imaginer à quelles conséquences vous avez exposé le Peuple suisse, si tel devait être le cas, sachant que depuis 1991 l’UKRAINE n’aurait pas fait reconnaître son Etat par l’ONU. Je vous invite à consulter le titre « 1991 Eclatement de l’URSS » plus bas.

Rappelons que de 1991 à 1999, après l’éclatement de l’URSS, la RUSSIE a adopté une économie de marché et un régime pluraliste sous la présidence de Boris ELTSINE. C’est à cette période que les occidentaux ont corrompu les hauts responsables de la nouvelle RUSSIE, pour s’accaparer les fleurons de l’économie soviétique. Des privatisations dans le cadre d’une corruption extraordinaire, en grande partie par le blanchiment des royalties escroquées dans le cadre de « l’Affaire de Genève ».

Je connais bien la corruption en cours au sein du Gouvernement fédéral et des Chambres fédérale, tout comme dans tous les Cantons d’autre part et tout particulièrement dans le Canton de Genève

Je n’ai dès lors pas de peine à imaginer – compte tenu du fait que l’UKRAINE abrite des serveurs de l’Etat profond américain – que vous puissiez avoir un intérêt direct à ce que Vladimir Vladimirovitch POUTINE ne tombe pas sur ces données avant qu’elles n’aient pu être sécurisées… Personnellement, je pense que dans un très proche avenir, la vérité sera mise en lumière…

Pour terminer, je vous rappelle que le Conseil fédéral et le/la président(e) du Conseil National ont reçu ma facture en responsabilité civile et ses mises à jour successives concernant l’escroquerie des royalties, rendue possible grâce à la complicité politique et judiciaire des Institutions du Pays.

En fonction de ce qui précède et de ce que vous allez faire après mon intervention, je ne suis plus sûr de vouloir toujours négocier comme je l’avais proposé précédemment et comme cela ressort du dernier lien précité… Ce serait alors la faillite de la Confédération Helvétique !

Pour conclure et dans l’intérêt de vos Concitoyens, je vous somme de revenir sur votre décision et à contraindre le Conseil Fédéral à retirer son appui aux sanctions de l’UE et à appliquer strictement le traité de neutralité dont bénéficie la Suisse. Après avoir entendu les interventions de différents parlementaires, il m’est impératif de vous rappeler que la neutralité, signifie s’abstenir de prendre parti !

Marc-Etienne Burdet, 2 mars 2022

Proloque

Origine de la Neutralité suisse

Traité de Paris

Violation de la Neutralité

Guerre d’Ukraine

OTAN / MACRON

Complicités nazies

Opération de libération de l’Ukraine

Boucliers humains

Avertissement aux Autorités fédérales suisses

Allocution du Président de la Confédération

Sanctions russes

Liste des Pays sanctionnés et nature des sanctions

Plainte pénale contre les Autorités suisses

Conflit UKRAINE – Plainte à l’ONU

.

Les 7 sages suisses, sont-ils tombés sur la tête ?

Pour le Peuple suisse dans toute son histoire, les membres du Conseil Fédéral ont toujours été considérés comme les sept sages chargés d’administrer et diriger le Pays.

Malheureusement comme partout, le monde change et les valeurs se perdent. Sous la présidence 2022 d’Ignacio CASSIS – qui soit dit en passant est Ministre des Affaires étrangères et devrait donc exceller dans la diplomatie – nos « sept sages » ont perdu toute leur sagesse pour satisfaire leurs « démons » supérieurs, ceux qui dirigent vraiment la Suisse et le reste du Monde !

Les initiés comprennent de qui je parle et pour les endormis qui s’informent par les MERDIAS mainstream et la télévision officielle, je veux parler de l’Etat profond jusqu’à ses plus hautes sphères, dont les ambitions au travers du grand reset annoncé par Klaus SCHWAB, ne visent pas moins que contrôler par tous les moyens, la population mondiale. Ce ne sont certainement pas les Khazariens les plus dangereux, je parle de Nathaniel et Lord Jacob ROTHSCHILD, qui me contrediront…

LA NEUTRALITÉ SUISSE

Des origines à la guerre de 30 ans

Source Herodote.net – Le Media de l’histoire

À la « bataille des géants » (Marignan, 1515), les Confédérés ont connu une sanglante défaite face au roi François Ier. Mais dès l’année suivante, à Fribourg, ils ont conclu avec la France une « paix perpétuelle » qui sera constamment renouvelée jusqu’à la Révolution française.

C’était la fin d’une longue tradition guerrière qui avait valu aux montagnards suisses une réputation de redoutables et cruels combattants avides de pillages. Aux XVIe et XVIIe siècles, les Suisses n’en ont pourtant pas moins été affectés par les guerres de religion et principalement la guerre de Trente Ans (1618-1648).

Malgré ou à cause de leur violence passée et de ces épreuves, ils se sont accrochés à leur neutralité, ce qu’ils appellaient « rester tranquille et silencieux », c’est-à-dire ne pas intervenir dans les conflits étrangers. Cette neutralité leur a permis jusqu’à nos jours de se tenir à l’écart des guerres européennes et, plus important encore, de préserver la paix intérieure entre les différents cantons.

Le traité de paix perpétuelle

François Ier et les Treize Cantons helvétiques ont conclu donc le 29 novembre 1516 une « paix perpétuelle », au sens de « durée non limitée ». Les négociations se sont engagées sur la base des propositions faites par le roi aux Suisses le 8 septembre 1515 à Gallarate, dès avant la bataille de Marignan.

Par ce traité, les cantons ont reçu 700 000 écus d’or. Chacun a touché une pension annuelle, de même que des pays alliés comme le Valais, les ligues grisonnes, l’abbé de Saint-Gall, le comte de Toggenbourg, la ville de Mulhouse et le comte de Gruyères.

Les négociants helvétiques ont continué à bénéficier de privilèges à Milan et Lyon, villes de foires. Le roi de France ayant reconnu aux Confédérés la possession de l’actuel canton du Tessin ainsi que la région de la Valteline avec Bormio et Chiavenna.

Les Confédérés se sont engagés en retour à épargner le Milanais, ont promis de ne plus combattre la France et ont autorisé par ailleurs le roi à lever chez eux des troupes dont les effectifs pouvaient varier entre 6 000 et 16 000 hommes.

Les cantons se sont autorisés à fournir des régiments ou des compagnies aux princes qui en faisaient la demande, sous réserve qu’ils ne soient pas engagés contre la France.

Cette paix perpétuelle, peut-être la seule qui mérite son nom, a été prolongée par un traité d’alliance défensive signé le 5 mai 1521.

Elle est restée jusqu’à la Révolution française un pilier de la diplomatie et de la politique intérieure helvétiques et a connu une fin tragique le 10 août 1792 avec l’assaut des Tuileries par la foule parisienne. Le roi Louis XVI a été arrêté après des combats qui ont coûté la vie à six cents de ses gardes suisses.

Déclaration des Puissances
portant reconnaissance et garantie de la neutralité perpétuelle de la Suisse et de l’inviolabilité de son territoire

Au terme du congrès de Vienne, le 9 juin 1815, la neutralité de la Suisse est pour la première fois officiellement reconnue par les grandes puissances (France, Prusse, Grande-Bretagne, Russie). Elles trouvent intérêt à ce que ce petit État, au cœur du continent, garantisse le libre passage des grandes transversales alpines.

Traité de Paris

Date : Paris, le 20 novembre 1815.

L’accession de la Suisse à la déclaration donnée à Vienne, le 20 mars 1815, par les Puissances signataires du Traité de Paris ayant été dûment notifiée aux ministres des Cours impériales et royales, par l’acte de la diète helvétique du 27 mai suivant, rien ne s’opposait à ce que l’acte de la reconnaissance et de la garantie de la neutralité perpétuelle de la Suisse dans ses nouvelles frontières fût fait conformément à la déclaration susdite. Mais les Puissances ont jugé convenable de suspendre jusqu’à ce jour la signature de cet acte, à cause des changements que les événements de la guerre et les arrangements qui devaient en étre la suite, pouvaient apporter aux limites de la Suisse et des modifications qui pouvaient aussi en résulter dans les dispositions relatives au territoire associé au bienfait de la neutralité du corps helvétique.

Ces changements se trouvant désormais déterminés par les stipulations du Traité de Paris de ce jour, les Puissances signataires de la déclaration de Vienne font par le présent acte, une reconnaissance formelle et authentique de la neutralité perpétuelle de la Suisse, et elles lui garantissent l’intégrité et l’inviolabilité de son territoire dans ses nouvelles limites, telles qu’elles sont fixées, tant par l’acte du Congrès de Vienne que par le Traité de Paris de ce jour, et telles qu’elles le seront ultérieurement, conformément à la disposition du 3 novembre ci-joint en extrait qui stipule en faveur du corps helvétique un nouvel accroissement de territoire à prendre sur la Savoie pour arrondir et désenclaver le canton de Genéve.

Les Puissances reconnaissent et garantissent également la neutralité des parties de la Savoie désignées par l’acte du Congrès de Vienne du 29 mars 1815 et par le Traité de Paris de ce jour, comme devant jouir de la neutralité de la Suisse, de la même manière que si elles appartenaient à celle-ci.

Les Puissances signataires de la déclaration du 20 mars reconnaissent authentiquement par le présent acte que la neutralité et l’inviolabilité de la Suisse et son indépendance de toute influence étrangère sont dans les vrais intérêts de la politique de l’Europe entière.

Elles déclarent qu’aucune induction défavorable aux droits de la Suisse, relativement à sa neutralité et à l’inviolabilité de son territoire, ne peut ni ne doit être tirée des événements qui ont amené le passage des troupes alliées sur une partie du sol helvétique. Ce passage, librement consenti par les cantons dans la convention du 20 mai, a été le résultat nécessaire de l’adhésion franche de la Suisse aux principes manifestés par les Puissances signataires du Traité d’alliance du 25 mars.

Les Puissances se plaisent à reconnaître que la conduite de la Suisse dans cette circonstance d’épreuve a montré qu’elle savait faire de grands sacrifices au bien général et au soutien d’une cause que toutes les Puissances de l’Europe ont défendue; et qu’enfin la Suisse était digne d’obtenir les avantages qui lui sont assurés, soit par les dispositions du Congrès de Vienne, soit par le Traité de Paris de ce jour, soit par le présent acte auquel toutes les Puissances de l’Europe sont invitées à accéder.

En foi de quoi la présente déclaration a été faite et signée à Paris, le 20 novembre de l’an de grâce 1815.

Pour l’Autriche : METTERNICH, WESSENBERG.
Pour la France : RICHELIEU.
Pour la Grande-Bretagne : CASTLEREACH, WELLINGTON.
Pour le Portugal : PALMELLA, B. JOAQUIM LOBO DA SILVEIRA.
Pour la Prusse : HARDENBERG, DE HUMBOLDT.
Pour la Russie : RASSOUMOFFSKY, CAPO D’ISTRIA.

Violation de la neutralité

Le Prof. Franz RICKLIN définit ainsi la neutralité :

  • Intégration : La neutralité est utilisée à des fins de cohésion interne au Pays.
  • Indépendance : La neutralité doit servir à assurer l’indépendance de la politique étrangère et de sécurité suisse.
  • Liberté du commerce.
  • Équilibre : La neutralité était la contribution de la Suisse à la stabilité sur le Continent européen.
  • Mission de bons offices : Activités diplomatiques visant à aplanir les conflits internationaux et à faciliter le règlement pacifique de conflits.

Un Etat neutre ne favorise aucune idéologie, aucune croyance et permet le pluralisme d’expression et d’action.

Quelle est la différence entre neutralité et impartialité ? C’est, lorsque l’on prend parti, le faire sans préférence personnelle. L’impartialité implique une décision, contrairement à la neutralité. En d’autres termes, l’impartial choisit. Le neutre s’abstient de le faire.

Dans ses statuts, le Comité International de la Croix-Rouge (CICR) se donne la tâche de maintenir les principes fondamentaux et uniformes parmi lesquels l’impartialité, l’indépendance politique, confessionnelle et économique ».

On notera qu’il est question d’impartialité, pas de neutralité, et la différence est importante comme l’explique en 1955 l’un des dirigeants du CICR, le grand juriste Jean Pictet : contrairement à ce qu’indique l’étymologie du mot, être impartial n’est pas ne pas prendre parti. C’est, lorsque l’on prend parti, le faire sans préférence personnelle. L’impartialité, contrairement à la neutralité, implique donc une décision. L’impartial choisit, le neutre s’abstient de le faire.

Guerre en UKRAINE

.

UKRAINE 2022

La carte ci-dessus représente l’UKRAINE en 2022. La partie orange représente le territoire sur lequel les Ukrainiens parlent leur langue nationale. Le reste du Pays parle russe ou majoritairement russe.

Portons une attention particulière sur les deux provinces de LOUGANSK et de DONETSK. Depuis près d’une décennie, les habitants de ces deux provinces subissent des exactions d’une barbarie intolérable, souvent pratiquées par des milices qui n’ont aucune légitimité, mais que l’Etat ukrainien approuve.

C’est du reste la confrontation à cette bestialité, qui a poussé Vladimir Vladimirovitch POUTINE à reconnaître ces deux provinces et à les annexer à la RUSSIE. Je reviendrai plus bas sur les raisons qui ont conduit le Président POUTINE à la guerre.

L’histoire de l’UKRAINE depuis le 17e siècle a été mouvementée et constamment rattachée à la RUSSIE. Le diaporama ci-dessous donne une idée de l’évolution de l’UKRAINE depuis cette période.

ukraine
ukraine
ukraine
Ukraine
Ukraine
Ethnie et langue parlée
Régions linguistiques
previous arrow
next arrow
 


1991 Eclatement de l’URSS

Lors de la dissolution de l’Union des Républiques Socialistes Soviétiques (URSS) en 1991, la Fédération de RUSSIE a été l’Etat continuateur de l’Union soviétique et à ce titre, a notamment hérité de son siège de membre permanent au Conseil de sécurité des Nations Unies (ONU) et des dettes de l’ex URSS (qu’elle a fini de payer en 2017). L’URSS était composées de quinze républiques fédérées dont l’UKRAINE, qui sont devenues indépendantes lors de la dissolution. La RUSSIE est à l’origine de la Communauté des Etats Indépendants (CEI) au sein de laquelle sont restés liés les Etats indépendants éclatés.

Notons que depuis son autonomie en 1991, l’UKRAINE n’a semble-t-il pas fait enregistré son traité selon l’Art. 102 de la Charte de l’ONU. Mais selon le principe Uti possidetis juris, il semblerait que l’absence d’enregistrement du traité ne soit toutefois pas une cause d’invalidité des nouvelles frontières territoriales de l’Ukraine.

Cependant, ce qu’il est intéressant de constater, c’est que dans toute la partie Est du Pays, la grande majorité de la population est russophone comme le démontre le diaporama accessible par le lien suivant : https://swisscorruption.info/ukraine/#diapo1uk

Il faut aussi reconnaître que l’Ouest ukrainien est dominé par des milices nazies qui depuis 8 ans ont commis un génocide dans le Donbass et la province du Donetsk où selon les chiffres rapportés par la Presse, quelque 6’000 enfants ont été tués et des milliers de civils. Il est évident que l’on peut assimiler cette situation à un génocide.

De 1991 à 1999, la RUSSIE a adopté une économie de marché et un régime pluraliste sous la présidence de Boris ELTSINE. C’est à cette période que les occidentaux ont corrompu les hauts responsables de la nouvelle RUSSIE, pour s’accaparer les fleurons de l’économie russe qui ont été privatisés dans le cadre d’une corruption extraordinaire, en grande partie par le blanchiment des royalties escroquées dans le cadre de « l’Affaire de Genève ».

L’UKRAINE 2022 en réalité

Vladimir Vladimirovitch POUTINE a justifié l’invasion de l’UKRAINE en accusant Kiev d’être nazifiée et coupable d’un génocide, ce que bien évidemment les MERDIAS mainstream et leurs journaleux lobotomisés n’ont pas manqué de contester dans leurs réthoriques bien huilées en soutien au grand reset du nouvel ordre mondial, de Klaus SCHWAB et de sa clique !

Vous pensez que POUTINE a tort en disant qu’il veut dénazifier l’UKRAINE ? Consultez ce lien… Doit-on comprendre que tous nos gouvernements et parlements occidentaux apportent leur soutien au nazisme ?

Au fait, petite parenthèse, il est étonnant que plus personne ne s’interloque que depuis le début de l’invasion de l’UKRAINE, le «virus » pLandémique du COVID a subitement disparu…

Ces deux hommes ont fait le SERMENT de rendre leurs Pays à leurs Concitoyens et de nettoyer le Monde de l’État profond qui le contrôle
.

Vladimir Vladimirovitch POUTINE a déclaré qu’il s’attaquait à l’empire du mensonge. Dans la définition de cet « empire », on peut intégrer sans aucune hésitation tous les Pays de Union Européenne dont les présidences fantoches de la France, de l’Allemagne, du Royaume-Uni, de l’Italie, de la Belgique, etc., ne laissent planer aucun doute sur l’asservissement de nos Gouvernements au Nouvel Ordre Mondial (NWO – New World Order)… La manière selon laquelle les « pingouins » qui nous gouvernent ont géré la crise du COVID a été la preuve de leur dépendance totale aux conquérents du World Economic Forum de Klaus SCHWAB, de l’OMS et de Bill GATES qui finance l’organisation précitée sise rappelons-le, tout comme le WEF, à Genève !

Même le Gouvernement et le Parlement Suisse, Pays neutre dont le traité de 1815 a été signé par la Russie, s’est empressé de cautionner et de suivre les ordres des KHAZARS criminels qui dirigent le monde depuis des siècles.

Dans la vidéo ci-dessous, Vladimir Vladimirovitch POUTINE explique les raisons qui l’ont contraint à attaquer l’UKRAINE pour le bien des Ukrainiens et pour protéger son Pays. Avait-il un autre choix ? En regard de l’instrumentalisation des Gouvernements d’Europe sous le contrôle de l’Etat profond, du Gouvernement mondial, j’en doute.

Pour tous ceux qui applaudissent les combattants ukrainiens et fustigent le Président POUTINE, il est trop facile de condamner sur la base d’informations reçues, sans les avoir vérifiées, surtout lorsque ces informations nous parviennent de pseudo journalistes mainstream capables d’écrire n’importe quoi pour sauver leur job. Les exemples décrits plus bas sous le titre “Empire du mensonge” le prouvent.

La Suisse agit même en violation de sa Constitution, puisqu’elle nous a montré récemment qu’elle peut faire condamner ses journalistes à 3 ans de prison ferme, s’ils enquêtent sur des crimes bancaires, sur la base de données volées. C’est une bonne façon pour les politiciens corrompus et leurs amis de l’Etat profond, de se protéger contre les crimes commis. Les liens de l’ancien Ministre de la Justice Christoph BLOCHER ou du Conseiller National Christian LUESCHER membre de la Commission fédérale de Justice et vice-Président suisse du Parti Libéral-radical en sont une preuve indubitable.

Pour ma part, j’appuie objectivement la démarche du Président POUTINE et je suis intimement convaincu que tout comme le Président Donald J. TRUMP, que son intervention va dans le sens du sauvetage de l’Humanité. Rien de moins que ça ! J’espère que le discours du 24 février 2022 su Président POUTINE vous permettra de vous forger votre propre Opinion objective :

https://www.facebook.com/watch/live/?extid=NS-UNK-UNK-UNK-AN_GK0T-GK1C&ref=watch_permalink&v=479356027001089

Encore une fois – grâce à l’asservissement de nos gouvernements et parlements – illustrons cette volonté des membres du Nouvel Ordre Mondial de prendre le contrôle sur nous, par leurs propres déclarations :

L’Empire du mensonge – Pourquoi mériter une telle qualification ?

La « Presse » mainstream contrôlée par l’État profond, n’est pas étrangère à la désinformation, aux mensonges et au travail effectué pour conditionner l’Opinion publique. Surtout quand il est capital pour les classes dirigeantes « d’intensifier la guerre de l’information pour corriger l’Opinion, notamment en ligne… ».

Voyons donc quelques exemples de cette guerre de l’information et à quoi se prêtent nos journaleux lobotomisés qui très souvent ne font que des copier/coller des dépêches de REUTERS :

Population civile avec fusils en bois
Guerre d'Ukraine / Explosion en Chine
Débarquement en Ukraine / Russie 2014
Ukraine / Guerre 2010
Explosion gaz / Poutine tire sur civils
Femme de l'explosion de gaz (photo précédente)
Inde / Ukraine
Kiev 2022 / Donbass 2015
Donbass bombardé depuis 8 ans par les troupe d'Ukraine
previous arrow
next arrow
 
Photos tirées du Webjournal de l’Alliance Humaine : https://www.twitch.tv/videos/1411041396
.

En complément à la dernière diapositive, rappelons que Barack Hussein OBAMA, prix Nobel de la Paix en 2009, a lancé durant ses deux mandats à la Présidence des Etats-Unis, davantage de guerres qu’aucun autre président : Afghanistan, Irak et Syrie, Pakistan, Somalie, Yemen, Cameroun, Ouganda. Donald J. TRUMP contrairement à son prédécesseur, n’a débuté aucune guerre et a planifié le retrait d’Afghanistan.

Dans un Pays démocratique, LA PRESSE est censée représenter le 4e Pouvoir. Etre le rempart contre les débordements du Gouvernement, contre la corruption des élus, être au services de GOUVERNÉS et non des gouvernants !

Depuis plus de deux décennies maintenant, la PRESSE mainstream est devenue l’ennemie des Peuples souverains, quel que soit le Pays dans lequel elle exerce. Et c’est bien compréhensible, puisque tous les propriétaires des MERDIAS, sont KHAZARS ou sous le contrôle de ceux-ci et contrôlent l’information ou plutôt la désinformation sous les ordres du Gouvernement mondial. La demande des ROTHSCHILD citée plus haut est explicite !

Il devient ainsi évident que tout FINANCEMENT DE NOS ENNEMIS (la Presse mainstream et ses journaleux lobotomisés) est aujourd’hui intolérable et que toutes les subventions et autres taxes Radio-TV que les Citoyens doivent supporter pour être trahis et désinformés, doivent être abrogées dans les plus brefs délais !

Corruption, trafick d’enfants, trafick d’être humains, drogue, fabrication de virus, l’UKRAINE est une plaque tournante de toutes les horreurs que les humains sont capables de produire.

Des rumeurs tenaces et précises tendent à démontrer que l’UKRAINE est le terrain de jeu du sénile qui occupe aujourd’hui la présidence des Etats-Unis d’Amérique. Il est question de Joe BIDEN et de son fils HUNTER.

Vladimir Vladimirovitch POUTINE a commencé à nettoyer l’état profond en UKRAINE. A ma connaissance et à ce jour (2.3.2022) quelque 13 laboratoires biologiques secrets, auraient été bombardés et anéantis. Des laboratoires financés par BIDEN et sa meute, prêts à fabriquer et à diffuser des virus contre l’Humanité.

OTAN – Organisation du Traité Atlantique Nord

L’Organisation du traité de l’Atlantique Nord, l’OTAN ou Alliance atlantique (North Atlantic Treaty Organization NATO d’après le sigle anglais), est une organisation internationale à caractère politique et militaire, dont l’objectif est de garantir la liberté et la sécurité de ses pays membres par des moyens politiques et militaires.

Les États membres sont : Albanie, Allemagne, Belgique, Bulgarie, Canada, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Etats-Unis, France, Grèce, Hongrie, Islande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Macédoine du Nord, Monténégro, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République Tchèque, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Turquie. Comme état neutre, bien évidemment la Suisse n’en fait pas partie.

RUSSIE : La coopération de l’Otan avec la Russie existe depuis les années 1990 : l’acte fondateur OtanRussie a été signé en 1997 dont a émané le Conseil OtanRussie créé en 2002. Dans ce cadre, l’Otan et la Russie réalisaient des exercices et effectuaient des missions communes de maintien de la paix.

l’UKRAINE n’étant pas membre de l’OTAN, on peut légitimement se demander quel est l’intérêt réel des membres de l’OTAN à provoquer la RUSSIE, pour entrer dans une guerre dont personne ne veut, en dehors d’intérêts privés dont les Peuples ignorent l’existance.

La vidéo suivante comporte 3 discours de Vladimie POUTINE qui nous permettent de mieux comprendre la propagande de nos médias mainstream et surtout la désinformation qu’ils tentent de faire passer pour servir les intérêts de nos gouvernements corrompus, au service du Nouvel Ordre mondial.

Il est intéressant d’apprendre que sous l’ère CLINTON, Vladimir POUTINE avait fait la proposition pour que la RUSSIE rentre dans l’OTAN, ce qui aurait stabilisé à tous les niveaux la paix en Europe. Eh bien, les Etats-Unis de l’Etat profond (on ne parle pas de l’ère TRUMP), ont écarté la proposition parce que leur objectif est de dominer l’Europe et qu’ils ne veulent pas d’une puissance qui puisse remettre en question leur autorité… Voilà à quoi font confiance ou je devrais dire sont soumis, nos gouvernements corrompus…

World Economic Forum de Genève – Forum Economic de Davos

Pour ceux qui n’ont pas encore compris le jeu des membres de l’Etat profond dans le Gouvernement des Etats-Unis, les explications de la prochaine vidéo donnent une image assez claire de la situation du Grand Reset pour le contrôle des populations du Monde… Connaissant la dangerosité de Klaus SCHWAB et son implication active dans la déstabilisation des gouvernements du monde entien, on peut se demander pourquoi il est encore en liberté et pourquoi les Autorités suisses n’ont pas encore ordonné son arrestation. Quelle est la complicité des Autorités suisses dans le jeu de la déstabilisation mondiale et quels sont ses éventuels intérêts ?

.

François ASSELINEAU

L’analyse de François ASSELINEAU après le bombardement du 13 mars 2022 de la base militaire ukrainienne à 20 km de la frontière avec la Pologne, alimentée en armes par l’Europe, démontre la bêtise de nos gouvernements, à commencer par MACRON, SCHULZ et von der LEYEN qui dépensent des dizaines de milliards d’Euros et tentent de lancer l’Europe dans une guerre nucléaire, dans le seul but d’admettre l’UKRAINE dans l’OTAN…

A la minute 23, François ASSELINEAU fait la comparaison de la situation actuelle et les pressions de Vladimie POUTINE, avec l’attitude qu’avait eue John Fitzgerald KENNEDY, lors de la  crise des missiles cubains en 1962 qui avait suivit la crise de la Baie des cochons à Cuba. Ceci nous démontre le niveau des CRÉTINS que sont les membres de l’OTAN, encore une fois à commencer par la France et MACRON.

OTAN : 70 ans de crimes impunis

Document datant de 1991 tendant à prouver que les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Allemagne et la France s’étaient engagés vis-à-vis de la Russie à ne pas élargir l’OTAN vers les pays de l’Est !

Ukraine : « Pentagon Biolabs »– Dilyana Gaytandzhieva, Journaliste d’investigation, l’ambassade des États-Unis à Tbilissi est impliquée dans le trafic de sang humain congelé et d’agents pathogènes en tant que fret diplomatique pour un programme militaire secret… 

Ukraine : Les forces spéciales tchétchènes continuent de neutraliser les bataillons nazis.

Soutien à la rébellion du Donbass : Jour Z+7, point de situation

Poutine a détruit une villa appartenant à Biden en Ukraine, tout en s’attaquant auxbiolabs fixes et mobiles, et aux réseauxpédophiles !

Des laboratoires biologiques de l’Etat profond US en UKRAINE : https://qactus.fr/2022/03/09/usa-les-fameux-verificateurs-de-linfo-se-reveillent-et-sont-encore-pris-la-main-dans-le-sac-du-mensonge-victoria-nuland-numero-trois-de-la-diplomatie-americaine-vient-tout-simplement-d/

Informations partiellement reprises de Wikipedia et QActus

.
Emmanuel MACRON – Allocution du 2 mars 2020

Depuis quelques décennies, les présidents français ont eu à coeur de faire perdre à la France toutes les valeurs de la Liberté, de l’Egalité et de la Fraternité, mais avec Emmanuel MACRON, le summum de la médiocrité, de la manipulation, du mensonge, de la fourberie, etc., a été atteint.

Et tout son gouvernement ne vaut pas mieux. Consultez le profils de ceux qui étaient autour de lui en 2017 www.worldcorruption.info/presidentielle.htm. N’est-il pas temps de donner un bon coup de balais ?

Ce dernier lien n’est pas accessible depuis la Suisse, il a été censuré…

Dans son allocution du 2 mars 2022, d’aucuns ont vu un Emmanuel MACRON apparaître extrêmement grave rappelant que la guerre en UKRAINE est la guerre d’un seul homme, Vladimir POUTINE. Cette guerre le nourrirait d’une lecture révisionniste de l’histoire de l’Europe. MACRON s’est senti obligé de préciser que “nous” (il voulait dire, nous les français) ne sommes pas en guerre contre la Russie, bla, bla, bla…

Voyez ce qu’en pense François ASSELINEAU, à qui les Maires français n’ont pas voulu apporter leur signature pour la candidature à la Présidencielle, de peur qu’il sauve la France de la destruction du Nouvel Ordre Mondial, à qui appartient la MACRONETTE qui s’emmêle les fils… !

Pour ma part, à de nombreux passages, je me suis posé la question de savoir si cette allocution n’était pas celle de Klaus SCHWAB du Forum de Davos, sous le masque d’Emmanuel MACRON, qui était entrain de nous présenter ses visions du Grand Reset pour la France et l’Europe, dans un proche avenir…

Ce que j’ai retenu de cette allocution, au-delà des mensonges, et des manipulations, c’est que du fait qu’Emmanuel MACRON n’est pas parvenu à ses objectifs visant à presser, conditionner et contrôler le Peuple français par la pLandémie du COVID, il va poursuivre SON PLAN en utilisant la guerre d’UKRAINE.

Il a parlé de centaines de civils morts depuis l’intervention du Président POUTINE (c’est à vérifier), mais il n’a rien dit sur les milliers de morts (on parle de 6’000) dans le Donbass au cours des 8 années passées, sous l’oppression du gouvernement UKRAINIEN. Des Citoyens que la RUSSIE est venue sauver… Il nie le nazisme qui règne en UKRAINE. Il ment, les photos plus haut qui lient le drapeau de l’OTAN au drapeau nazi et à la photo d’Hitler dans des groupes de combattants ukrainiens, en sont la preuve.

Vladimir Vladimirovitch POUTINE a dit dès le départ qu’il ne voulait pas occuper l’UKRAINE, mais qu’il voulait stopper son gouvernement de criminels nazis.

L’OTAN et les présidents français entre-autres n’ont jamais voulu entendre les avertissements des Russes, on peut se demander pourquoi… Alors finalement, le Président POUTINE a agi pour sauver tous ces Citoyens opprimés qui demandaient de l’aide… La Russie n’a jamais eu l’intention d’entrer en guerre contre le Monde. Elle veut juste mettre un terme à un gouvernement qui pratique une tyrannie bestiale. Mais bien sûr, cet aspect de la réalité, Emmanuel MACRON le tait !

Alors je me pose la question. Pourquoi Emmanuel MACRON a-t-il dit « nous ne sommes pas en guerre contre la Russie » ? La France n’est pas entrée en guerre contre qui que ce soit dans ce confil actuel et aucune nation ne l’a attaquée… Se croit-il en guerre contre une nation ou le cherche-t-il insidieusement ?

Pourquoi Emmanuel MACRON doit-il se sentir impliqué ?

Eh bien à mon avis, il est le pion de l’Etat Profond pour créer la psychose et tenter par tous les moyens de mettre l’Europe en guerre. C’est le seul moyen du reste, pour que les KHAZARS de l’Etat profond reprennent le contrôle de ce qui leur échappe et s’ils ne le font pas maintenant, ce sera la fin du Nouvel Ordre Mondial. Les ROTHSCHILD cités plus haut, sont très conscients de la situation et n’oubliez pas qu’Emmanuel MACRON qui a travaillé pour eux, est l’un de leurs fidèles soldats…

La France est en mains de malades qui vont la conduire à sa ruine. Les répercussions risquent de mettre la place économique en faillite et c’est peut-être ce que cherche le gouvernement français pour que l’Etat profond puisse en prendre définitivement le contrôle. Consultez le dernier article en date, qui implique le Ministre français de l’UE Bruno LEMAIRE… Leasing de 520 avions résilié par l’UE.

Emmanuel MACRON est un psychopathe dangereux, fourbe et habile (comme tous les psychopathes) qui est capable de contrôler la Presse des MERDIAS, pour parvenir à ses fins.

Ne le laissez pas faire et il est temps que les Généraux des Armées prennent conscience de leurs responsabilités. Ils ne peuvent plus faire confiance aux Gouvernants et doivent intervenir pour sauver les Gouvernés.

Emmanuel MACRON doit être arrêté, il doit être jugé devant un Tribunal militaire et fusillé devant un peloton d’exécution, pour haute trahison.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.