Translate this article

Proloque

Origine de la Neutralité suisse

Traité de Paris

Violation de la Neutralité

Guerre d’Ukraine

OTAN / MACRON

Complicités nazies

Opération de libération de l’Ukraine

Boucliers humains

Avertissement aux Autorités fédérales suisses

Allocution du Président de la Confédération

Sanctions russes

Liste des Pays sanctionnés et nature des sanctions

Micheline CALMY-REY au service de l’état profond

Plainte pénale contre les Autorités suisses

.

Les complicités nazies

La vidéo de Spécial Investigation (lien bleu ci-dessous), aide à comprendre la situation historique depuis le début des années 2010, qui a conduit à la guerre d’Ukraine,

« https://resistance-mondiale.com/2016-la-verite-sur-la-revolution-ukrainienne-des-nazis-soutenus-par-les-usa » Cette vidéo sur Rumble, préalablement sur Youtube, est trop explicative du fonctionnement de l’Etat profond. Youtube l’a censurée !
.

La deuxième vidéo peut être une suite de la vidéo précédente. Elle nous ouvre les yeux sur la période ZELENSKY et sur les raisons qui ont poussé le Président POUTINE à lancer son opération militaire contre le Gouvernement du NAZI, PSYCHOPATHE MANIPULATEUR et MENTEUR de Volodymyr ZELENSKY.
Ayez le courage de remettre en question votre vision du problème :

.

La seule chose qui est certaine, c’est que – pour le moment – les combats se limitent au territoire ukrainien alors que le conflit concerne la Russie et les États-Unis (l’Etat profond), et uniquement de manière incidente l’Ukraine.

Cet article de RI Réseau International signé par Thierry MESSAN, tend à confirmer que « le pouvoir en Ukraine est bien occupé par une bande de drogués qui a volé les revenus du gaz. Une loi raciale a été votée. Des monuments au Collaborateur nazi Stepan bandera ont été érigés. Et deux bataillons nazis ont déjà été incorporés dans l’armée régulière »..

Opération de libération de l’UKRAINE

Les bulletins de Xavier MOREAU, sur Stratpol sont probablement les meilleurs moyens d’informations fiables trouvés à ce jour et je vous invite tout particulièrement à visionner les bulletin N° 69Bulletin N° 70Bulletin N° 71 Bulletin N° 72Bulletin N° 73 Bulletin N° 74 Bulletin N° 75 Bulletin N° 76 Bulletin N° 77 Bulletin N° 78 Bulletin N° 79 Bulletin N° 80 Bulletin N° 81 – Bulletin N° 82 Bulletin N° 83 Bulletin N° 84 – Bulletin N° 85Bulletin N° 86Bulletin N° 87 – Bulletin N° 88Bulletin N° 89 – Bulletin N° 90 – Bulletin N° 91 – Bulletin N° 92 – Bulletin N° 93 – Bulletin N° 94-1 – Bulletin N° 94-2 et Bulletin N° 95 qui nous donnent une image claire de la situation en UKRAINE. Ça contraste avec la désinformation de nos MERDIAS mainstream. Xavier MOREAU est un Saint-Cyrien vivant à Moscou et se présente ici.

Histoire sans fin : Xavier Moreau, sur le conflit russo-ukrainien, est l’invité de Franck Abed

Le bulletin N° 69 explique comment l’OTAN (contrôlée par les USA et l’Etat profond) veut délibérement faire de l’UKRAINE une zone de haute instabilité, une zone de guerre civile, en distribuant des dizaines de milliers d’armes à feu, des millions de munitions, avec une volonté de la part des occidentaux, de ramener davantage d’armes anti-chars de courte portée et des stingers livrés par les Allemands. Ces Stingers seront remis au ukro-nazis qui sont à mi-chemin entre le banditisme et les idéologies. Il faut savoir qu’il a fallu 20 ans en Afghanistan pour retrouver tous les stingers donnés aux Afghans et les racheter à grand prix.

Le bulletin N° 70 expliquue comment le gouvernement de Volodymyr ZELENSKY et son bataillon NAZI AZOV utilisent les civils, les hôpitaux et les écoles comme boucliers humains et ralentir l’avance Russe. Actuellement, il semblerait que les Ukrainiens dénoncerait aux Russes, où se trouvent ces combatants UKRO-NAZIENS..

Boucliers humains

Inutile de présenter la situations, consultez les liens ci-dessous :

.

Avertissement aux Autorités fédérales suisses
.

Les sept sages du Conseil Fédéral suisse, sont-il devenus les 7 démons au service du nazisme en Ukraine ?

Des laboratoires américains de guerre biologique en Ukraine ? En se ralliant aux sanctions de l’Etat profond (USA et EUROPE) et au service du nazisme, notre gouvernement est-il complice d’une préparation de guerre biologique ? Et les MERDIAS trompent-ils l’Opinion publique ? Il est de notoriété publique maintenant que les psychopathes du Nouvel Ordre Mondial – Klaus SCHWAB et son Grand Reset, Bill GATES et l’OMS – veulent réduire la population mondiale à 800 millions d’habitants et tous les moyens sont bons. La pLandémie du COVID nous a montré de quoi ils sont capables…

Le Président POUTINE a d’ores et déjà anéanti quelque 30 laboratoire en UKRAINE, qui fabriquaient des armes biologiques, certains proches de la frontière de la Russie. Les preuves sont fournies à l’ONU, que l’Etat profond, BIDEN et sa famille, OBAMA, ont financé en partie ces laboratoires.

Il est intéressant de relever que l’un de ces laboratoires avec son siège aux Pays-Bas CH2M HILL International B.V. dispose de succursales en Suisse ou à Dubaï et figurent dans notre base de données sur le blanchiment des royalties.

Manifestement la Suisse se fait complice des crimes en cours et plus particulièrement en ce moment de ce qui se passe en UKRAINE ! S’en est trop !

Analyse d’Alexis COSSETTE – Démonstration de la propagande

Le Gouvernement Suisse a romplu la neutralité pour se mettre au service du Nouvel Ordre Mondial dans une guerre que les dirigeants de l’Europe ont “cherchée”. Nos Conseillers/ères fédéraux sont aujourd’hui des traîtres qui doivent être poursuivis et jugés devant des Tribunaux militaires (quand ceux-ci auront été nettoyés des Francs-Maçons qui forment leurs rangs). Tous les gouvernements d’Europe ont refusé de répondre, durant des années, aux requêtes répétées du Président POUTINE de venir en aide aux Ukrainiens de l’est qui subissaient la barbarie des UKRO-NAZIS soutenus et encouragés par les gouvernements d’Ukraine successifs. Il aura fallu des années de carnage contre une population sans défense, pour que Vladimir POUTINE prenne finalement la décision de stopper cette barbarie et de libérer l’UKRAINE des FOUS sans scrupules qui persécutent la population. Ainsi, il est un fait aujourd’hui, que la volonté des Européens est de rechercher la guerre et d’en faire porter la responsabilité à la Russie. Armer des psychopathes qui utilisent la population civile comme boucliers humains, contre l’armée de libération, n’en est qu’une preuve supplémentaire !

Le comportement du Conseil Fédéral dans le cadre du conflit en Ukraine, soulève beaucoup de questions. Ou pas !L’allocution du 8 mars 2022 du Président de la Confédération Ignacio CASSIS apporte certains éclaircissements…

Nous savons aujourd’hui que le Président Volodymyr ZELENSKY n’est pas l’homme compatissant envers son Peuple, ni le courageux soldat prêt à se battre pour défendre son Pays, comme l’Etat profond, les MERDIAS et nos Gouvernements veulent nous le faire croire… Il a pillé son pays, il a vendu ses services et il a trahi son Peuple !

Les liens ci-dessus ont pu permettre à chacun de se faire son Opinion sur la réalité de la Guerre en UKRAINE, pour comprendre qu’une fois de plus l’Opinion publique est manipulée pour que nous ne comprenions pas quelles sont les stratégies réelles des psychopathes qui nous dirigent.

Nos journalistes qui ont trahi leurs devoirs de fonctions, ne sont en définitive que des marionnettes lobotomisées, au service des KHAZARS ROTHSCHILD et ROCKFELLER – de l’état profond de Klaus SCHWAB et des membre du World Economic Forum de Davos (dont la société est enregistrée à Cologny GE) – qui veulent par tous les moyens, parvenir à leur « grand reset ».

Nous n’avons à faire en définitive, qu’à des TRAÎTRES dans tous les domaines.

Les manifestations de solidarité en faveur des Ukrainiens que l’on observe dans toute l’Europe et aux Etats-Unis, sont assurément contre-productives. Soit, la compassion sincère de tout ceux qui manifestent pour soutenir les citoyens d’un Pays en guerre peut se comprendre et est louable, mais dans le cas présent, et quoi qu’en disent les journalistes qui nous désinforment – ils l’ont déjà fait durant deux ans de COVID – l’intervention du Président Vladimir Vladimirovitch POUTINE, relève d’une libération non seulement de l’UKRAINE, mais de toute l’Europe, contre des psychopathes qui trahissent leurs Peuples souverains, pour servir les intérêts de l’Etat profond.

En violant la Neutralité Suisse, les membres de notre Gouvernement nous ont démontré qu’ils sont les complices qui ont fait de la Suisse un état béligérant à l’encontre de la Russie.

Message aux Autorités fédérales :

Votre contrôle sur les MERDIAS et leurs JOURNALEUX LOBOTOMISÉS ne suffira pas pour dissimuler une information objective qui va permettre au Peuple de comprendre que vous le trompez ! 

Vous avez trahi vos devoirs de fonctions en ne respectant pas la neutralité Suisse qui consiste non seulement à ne pas prendre parti, mais surtout à NE PAS AGIR.

Par votre trahison, vous avez exposé le Peuple suisse à de graves sanctions qui n’avaient pas lieu d’être et qui vont compromettre les intérêts de vos Concitoyens.

Alors se pose la question de savoir pourquoi vous l’avez fait ? Pour ma part, la réponse est claire. Vous êtes tous des vendus au Nouvel Ordre Mondial et vous avez pour mission d’engager l’Europe dans la guerre. Klaus SCHWAB depuis Genève, vous tient tous sous sa botte…

Vous avez tenté de dissimuler l’importance du nazisme dans ce conflit, mais vous avez perdu votre guerre de l’information. C’est fini pour vous ! il est temps de consommer votre défaite !

Le temps de votre destitution est arrivé, soyez suffisamment intelligents pour ne pas compromettre davantage l’avenir de votre Pays. Vos noms resteront dans l’histoire et vos familles devront vivre avec !

FAITES MARCHE ARRIÈRE ET RETIREZ VOTRE SOUTIEN AUX MESURES DE L’EUROPE OU DÉMISSIONNEZ (AVANT D’ÊTRE DESTITUÉS), POUR QUE D’AUTRES PUISSENT LE FAIRE !

VOUS RESTEREZ DES TRAÎTRES MAIS SAUVEREZ LES SUISSES !
.

Allocution du 8 mars 2022 du Président de la Confédération Ignacio CASSIS

Je ne reprends ici que les éléments les plus contestables, qui démontrent que le Président de la Confédération agit à l’encontre du message qu’il veut « positif », que lui et ses collègues tentent de faire passer au Peuple suisse, en manipulant l’Opinion publique.

  1. La guerre menée en UKRAINE est une attaque contre un Etat souverain, une attaque contre des personnes, contre des villes, contre des institutions.
  2. La Suisse est résolument du côté de la justice et contre l’injustice, du côté de l’humanité et contre la barbarie. Du côté de la démocratie qui a été attaquée sans aucune raison.
  3. Nous agissons en tant que Pays neutre, mais pas en tant que Pays passifs. Nous n’intervenons pas militairement, mais nous protégeons le droit international, nous protégeons les victimes et nous protégeons des valeurs, nos propres valeurs.
  4. Agir ainsi est compatible avec notre neutralités, agir ainsi c’est être solidaires.
  5. Je suis impressionné par le nombre de personnes prêtes à accueillir des réfugiés chez elles. Je suis impressionné par le nombre de personnes qui ont déjà fait des dons spontannés.
  6. Nous devons veiller à ne pas condamner sans distinction la population russe, y compris celles et ceux qui vivent chez nous, uniquement en raison de leur nationalité. Beaucoup d’entre eux ne veulent pas de cette guerre.
  7. L’incertitude est grande, Il nous est impossible d’estimer combien de temps cette crise va encore durer, ni les conséquences qu’elle va avoir sur nos vies. Mais soyez en sûrs, le Conseil fédéral accorde une priorité absolue à cette crise et s’engage de toutes ses forces avec les Cantons et nos pertenaires européens, pour dégager une solution.
  8. L’histoire nous enseigne qu’il y aura un après, quand les armes se tairont. La Suisse offre aux parties en guerre et aux organisations internationales, sa diplomatie et ses bons offices, pour mener à la paix.
  9. Le Conseil fédéral va tout faire pour vous accompagner en ces temps difficiles.

Quel est le message subliminal qui se cache en vérité derrière cette fausse compassion ?

  1. La guerre en UKRAINE est une attaque contre un Etat souverain, une attaque contre des personnes, contre des villes, contre des institutions.

    L’UKRO-NAZISME qui règne en UKRAINE depuis des décennies est un fait avéré que les Pays européens et la Suisse (le comportement du Conseil Fédéral et des chambres fédérales nous le démontre aujourd’hui), ont toujours tenté de dissimuler aux populations. Durant près d’une décennie, le Président POUTINE a attiré l’attention de l’Europe, sur la barbarie NAZIE et le génocide qui prévaut dans l’est de l’Ukraine, principalement dans les provinces de Donetsk et du Donbass. C’est là où aujourd’hui encore et principalement, le bataillon UKRO-NAZI AZOV retient les civils en otages comme boucliers humains et où le commandement refuse l’application des couloirs humanitaires.

    Précisons que le bataillon UKRO-NAZI AZOV n’est pas rattaché à l’armée Ukrainienne, mais qu’il s’agit d’une milice sans aucune règle militaire, que les gouvernements successifs « démocratiques » (sic!) d’Ukraine – en accord avec l’Europe – ont utilisé pour l’oppression et la répression à l’encontre des Ukrainiens russophones de l’est du Pays. Plus de 6’000 enfants et des milliers de civils sont morts en huit ans de barbarie.

    A partir de ce constat, peut-on encore imaginer que le gouvernement ukrainien doit être considéré comme une « Institution » pour reprendre les termes du Président de la Confédération suisse ? Dès lors, ceux qui veulent appliquer une telle vision de la situation criminelle qui a prévalu en Ukraine jusqu’à aujourd’hui, sont-ils dignes de représenter l’Institution qui les a élus, dans une démocratie telle que la Suisse ou tout autre Pays d’Europe ?

  2. La Suisse est résolument du côté de la justice et contre l’injustice, du côté de l’humanité et contre la barbarie. Du côté de la démocratie qui a été attaquée sans aucune raison.

    Il est regrettable que, pour le Conseil Fédéral suisse, être du côté de la justice et contre l’injustice, etc., consiste à soutenir un gouvernement barbare au comportement NAZI et que ce gouvernement NAZI et génocidaire soit considéré comme une « démocratie » !

    L’intervention militaire de l’Armée Russe en Ukraine, est une action de libération du Peuple opprimé ! Considérer alors que la « démocratie » nazie au pouvoir en Ukraine a été « attaquée » sans aucune raison, fait état d’une complicité immonde à l’encontre des populations opprimées qui est insupportable. Ce comportement démontre l’appartenance des membres du Conseil Fédéral et des Chambres fédérales, qui ont rédigé la déclaration du Conseil national sur l’invasion de l’Ukraine, à l’empire du mal , à l’état profond et à ses accointances nazies.

  3. Nous agissons en tant que Pays neutre, mais pas en tant que Pays passifs. Nous n’intervenons pas militairement, mais nous protégeons le droit international, nous protégeons les victimes et nous protégeons des valeurs, nos propres valeurs.

    Violer les règles de la NEUTRALITÉ est incompatible avec agir en tant que Pays neutre. Les règles fondamentales de la neutralité, au-delà de l’impartialité, signifient justement de fait, de NE PAS AGIR, comme le démontre le lien précédent !

    VIOLER les règles de LA NEUTRALITÉ n’est pas la démonstration de nos propres valeurs, bien au contraire puisque ce comportement démontre que les Autorités suisses ne respectent même pas les valeurs fondamentales de la neutralité. Les Pays d’Europe qui ont mis en place les sanctions contre la Russie, dans un conflit qui ne les concernait pas, sont aujourd’hui considérés comme béligérants et vons subir les sanctions qui en découleront. Il n’appartenait pas à la Suisse d’apporter son appui au raisonnement irréfléchi des gouvernements d’Europe qui sont soumis à l’Etat profond des USA, d’autant moins du point de vue de sa neutralité.

    Dans cette cause, les membres du Conseil Fédéral et des Chambres fédérales sont coupables de haute trahison et doivent tous êtres destitués et poursuivis pénalement pour haute trahison. Ils ont exposé le Peuple suisse et l’économie suisse à des sanctions qui vont immanquablement survenir et ont engagé la Suisse dans une voie guerrière, comme béligérante !

  4. Agir ainsi est compatible avec notre neutralités, agir ainsi c’est être solidaires

    Quelle bêtise inqualifiable ! Comment de tels incompétents ont-ils pu être nommés au Conseil Fédéral ? Je ne reviendrai pas sur la déclaration selon laquelle agir ainsi soit compatible avec notre neutralité, affirmation qui est développée en point 3.

    Etre solidaire ne signifie en aucun cas agir pour placer la Suisse dans une situation dans laquelle elle est dorénavant considérée comme un état béligérant. La solidarité envers les Ukrainiens consistait à un soutien logistique à la population civile, à offrir nos services dans la diplomatie pour aider les parties en conflits et béligérantes non encore entrées en guerre, à trouver la voie de la passification, à sauver les populations en guerre, MAIS EN AUCUN CAS À S’ALLIER À DES PARTIES BÉLIGÉRANTES !

  5. Je suis impressionné par le nombre de personnes prêtes à accueillir des réfugiés chez elles. Je suis impressionné par le nombre de personnes qui ont déjà fait des dons spontannés.

    Moi je suis impressionné pas la bêtise d’un gouvernement et d’un parlement qui n’ont plus aucun respect des valeurs fondamentales et traditionnelles qui ont fait de notre petit Pays, la grandeur de la Suisse.

    Le soutien, un peu naïf, des Suissesses et des Suisses envers les populations en guerre en Ukraine, nous confirme que le Peuple est fondamentalement bon et plein de compassion quand un Peuple souffre et que les Suissesses et les Suisses se montrent généreux pour venir en aide à tous les opprimés.

    J’émets toutefois une réserve concernant les réfugiés. Le Président NAZI Volodymyr ZELENSKY a pris la décision de relâcher de dangereux prisonniers pour les envoyer combattre sur le front. Des personnes assurément sans scrupule qui vont par tout les moyens tenter de rejoindre l’Europe comme réfugiés. Vous n’aurez aucun contrôle sur cet afflu de criminels !

  6. Nous devons veiller à ne pas condamner sans distinction la population russe, y compris celles et ceux qui vivent chez nous, uniquement en raison de leur nationalité. Beaucoup d’entre eux ne veulent pas de cette guerre.

    Condamner sans distinction la population russe, beaucoup d’entre eux ne veulent pas de cette guerre… Quelle stupidité ! La Russie n’a pas voulu la guerre, elle est allée sauver des populations attaquées par leur propre gouvernement !!! Votre désinformation des faits est coupable !

    Si les membres de notre gouvernement et notre parlement avaient été à la hauteur, l’Armée de libération de la Russie n’aurait jamais eu à entrer en Ukraine pour sauver les populations opprimées par la barbarie et le génocide engagé par les bataillons UKRO-NAZI sous la bienveillante surveillance des gouvernements successifs d’Ukraine, avec l’aval certain de l’Etat profond US et des gouvernements européens et suisse. Sinon, il y a longtemps que ceux-ci auraient répondu favorablement aux demandes répétées du Président POUTINE et que la Suisse aurait proposé ses services diplomatiques pour résoudre les conflits.

    Notons que les MERDIAS sous le contrôle de l’Etat profond, ont certainement joué leur rôle primordial par leur silence sur ce génocide.

  7. L’incertitude est grande, Il nous est impossible d’estimer combien de temps cette crise va encore durer, ni les conséquences qu’elle va avoir sur nos vies. Mais soyez en sûrs, le Conseil fédéral accorde une priorité absolue à cette crise et s’engage de toutes ses forces avec les Cantons et nos pertenaires européens, pour dégager une solution.

    Je ne vois pas d’incertitude. Vous allez recevoir le boomerang que vous avez lancé en pleine figure et le Peuple suisse va devoir subir les conséquences de votre incompétence, de votre besoin imbécile d’agir et d’abandonner la neutralité pour vous rallier à des états béligérants contrôlés par les USA et l’Etat profond.

    Si vous voulez dégager une solution, commencez par vous distancier des sanctions européennes et retirez votre déclaration du Conseil National sur « l’invasion » de l’Ukraine, alors qu’en réalité il s’agit d’une LIBÉRATION DES UKRAINiENS !
    .
  8. L’histoire nous enseigne qu’il y aura un après, quand les armes se tairont. La Suisse offre aux parties en guerre et aux organisations internationales, sa diplomatie et ses bons offices, pour mener à la paix.

    Là encore, quelle ABSURDITÉ, quelle ININTELLIGENCE !

    Comment pouvez-vous imaginer qu’une quelconque partie au conflit peut encore croire à votre NEUTRALITÉ ? Il serait temps de redescendre dans la réalité ! Vous avez violé la neutralité ! Vous ne deviez pas agir et vous avez agi en béligérants !

    Qui encore au Monde va vous faire confiance ? Vous avez ruiné la neutralité suisse, vous avez ruiné tous les espoirs que des parties en conflit dans le monde, pouvaient espérer en s’adressant à une Suisse NEUTRE, vous avez traîné la diplomatie suisse dans la boue en l’assimilant à des béligérants qui défendent des valeurs NAZIES, en soutenant un gouvernement NAZI qui tolère la barbarie de bataillons NAZIS et un génocide contre une partie de son Peuple…

    Alors qui prendrait le risque de vous faire confiance ?

  9. Le Conseil fédéral va tout faire pour vous accompagner en ces temps difficiles.

    Il n’y a qu’une chose que vous pouvez faire en ces temps difficiles pour nous accompagner. Démissionnez tous en attendant d’être officiellement destitués.

    Et préparez-vous à vous retrouver devant des Tribunaux militaires pour haute trahison quand ces Tribunaux auront été débarassés de tous les juges soumis à l’Etat profond et à la Franc-Maçonnerie !

La morale de cette situation déplorable, est le fait que les membres de notre Conseil Fédéral – nos sept sages – sont aujourd’hui un bataillon de démons qui ont ruiné la neutralité suisse et leurs noms restera dans l’Histoire comme des traîtres à leur Pays. Quant au Président de la Confédération Ignacio CASSIS, chef du Département Fédéral des Affaires Étrangères, il a manqué à toutes les règles de la Diplomatie et restera l’un des pires présidents de la Confédération, dans l’Histoire Suisse.

Sanctions Russes

10.03.2022 – Vladimir Vladimirovitch POUTINE a publié la liste des Pays Béligérants qui sont sanctionnés pour leurs sanctions contre la RUSSIE. Vous avez accès au détail de ces sanctions par le lien suivant : https://swisscorruption.info/ukraine3/#sanctions

.

Des Organisations secrètes criminelles qui doivent disparaître

Cette vidéo vous aidera à comprendre les objectifs de l’Etat profond avec l’aide de la Franc-Maçonnerie et des Clubs de services (Lions Club, Rotary, Kiwanis, Ambassador et autres Cercles secrets) : https://odysee.com/500-MILLIONS–DOCUMENTAIRE-:4cd20d71699350450bea5f215e3a89a3efa3d4cf

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.