Translate this article

Les Conseillers Fédéraux depuis 1991

Les Présidents du PS depuis 1991

Ils figurent au Registre du Commerce de Sociétés qui ont contribué au blanchiment des royalties et ont occupé des postes de premier plan au sein du PLR :

Bernard BERTOSSA – Avocat, Procureur général genevois (1990-2002). Il a été Juge du Tribunal Pénal Fédéral de 2003 à 2007.

Selon Wikipedia et pour manipuler l’Opinion publique, Bernard BERTOSSA s’était fixé pour priorité, la lutte contre la grande criminalité, alors qu’en réalité il a contribué à escroquer des milliers de milliards et à privé les caisses de l’Etat de centaines de milliards de revenus ! Un exploit pour un procureur général socialiste…

En 1995, l’Université de Genève lui a décerné le grade de docteur en droit honoris causa… (sic!) En connaissance de cause maintenant, cette distinction devrait lui être publiquement retirée !

Bernard BERTOSSA a été l’un des signataires de L’Appel de Genève en 1996, consistant à une demande émise par des magistrats anti-corruption pour un espace judiciaire européen, dans le but de lutter contre les malversations financières. Dans ce contexte, il a fourni la preuve d’un personnage manipulateur qui prêche un Etat éthique et moral, pour mieux dissimuler à l’Opinion publique, un comportement criminel, sans foi ni loi !

C’est du reste l’exemple que tous les successeurs de Bernard BERTOSSA ont repris pour laisser croire au grand public que l’Institution judiciaire est active… Ils démontrent une répression excessive contre la petite délinquance, tout en protégeant les grands criminels qui œuvrent dans la haute finance, y compris dans les milieux politiques !

De 1991 à 2020, le Parquet genevois a été dirigé par trois “générations” de Procureurs directement impliqués dans l’escroquerie et le blanchiment de milliers de milliards de francs qui ont échappé au fisc. Au travers de ce crime, ce sont des centaines de milliards qui ne sont pas rentrés dans les caisses de l’Etat, au détriment de la population ! Avez-vous vu les Partis de gauche s’offusquer de la situation ? comprenez pourquoi… Et n’oubliez pas que ce sont nos “politiciens” qui les élisent… Il n’y a donc plus aucun doute à avoir sur la corruption des membres des Institutions politiques à tous les niveaux. NOUS SOMMES ADMINISTRÉS ET DIRIGÉS PAR DES CORROMPUS !!! Et pour ceux qui ne le seraient pas directement, ils sont coupables au sens de l’Article 302 CPP (Code de Procédure Pénale) relatif à l’obligation de dénoncer.

Tous ces individus manipulent l’Opinion publique, ils mentent devant les caméras en nous regardant droit dans les yeux. Il faut que cette époque soit révolue !

Relevons qu’ils sont bien secondés dans ces manipulations de l’Opinion publique, par les Journalistes qui ont perdu tout sens de leur devoir et sont devenus incapables de défendre les valeurs morales de la Nation !!!