Translate this article

Préambule

Vendredi 14 mai 2021 à 16.30 H, le Lanceur d’alerte Daniel CONUS s’est rendu au domicile du Conseiller fédéral Alain BERSET à Belfaux, pour glisser le communiqué 2 dans sa boîte à lettres. A peine l’avait-il fait, qu’une voiture banalisée est arrivée en trombe, bloquant la voiture du Lanceur d’alerte. Deux policiers en civil avec brassard « police » ont immédiatement retiré les flyers de la boîte à lettres et ont entouré M. CONUS. Ils lui ont signifié qu’il lui était interdit de venir au domicile du Conseiller Fédéral et que de toute manière, Alain BERSET ne recevait jamais les flyers qui lui étaient destinés et qu’il ne les lirait jamais.

C’est intéressant de savoir que des policiers sont autorisés à retirer d’une boîte à lettres d’un Conseiller Fédéral, du courrier qui lui est destiné… Notons encore que les policiers en question ont refusé de décliner leur identité au même titre que leur numéro matricule. On est en droit de se poser la question si le Canton de Fribourg dispose d’une police spéciale, de la catégorie STASI en droit de surveiller même le courrier d’un Ministre ?

Le vendredi 14 mai 2021, la RTS annonçait sur les ondes de la radio suisse, que le Conseiller Fédéral socialiste Alain BERSET constatait que le fossé entre riches et pauvres s’était creusé en Suisse au cours des dernières années.

Politicien fédéral depuis 2003, on peut s’étonner qu’il ait fallu près de 20 ans à Alain BERSET pour réagir… Disons plutôt pour gesticuler et faire part de son constat sur la dégradation du pouvoir d’achat des classes moyenne et inférieure de la Population suisse, qu’il est censé protéger et pour laquelle il devrait défendre les intérêts…

Qu’en est-il en réalité ? La Population doit être ravie d’apprendre que son Conseiller Fédéral socialiste invoque son souci en constatant les disparités grandissantes dans le pouvoir d’achat des différentes couches populaires. Le crâne bien poli, tenue impeccable, voilà un Ministre en qui le Peuple souverain peut avoir confiance, Un Ministre qui s’intéresse au bien-être de ses Concitoyens et qui compatit face aux difficultés que ceux-ci rencontrent… On est presque tentés de dire « Merci Monsieur BERSET »…

Mais, et si la réalité se trouvait en fait à des années lumières de ces gesticulations… Si notre beau Ministre à la tenue impeccable était finalement l’une des causes de l’appauvrissement de cette partie de la Population pour laquelle il semble feindre de la compassion… Qu’en penserions-nous alors ?

Alain BERSET Ministre suisse de la Santé et
Klaus SCHWAB Président du WEF

Un coup d’œil sur le portrait d’Alain BERSET nous permet de constater qu’il est directement responsable de l’écart grandissant entre les différentes classes des Citoyens et qu’il va devoir rendre des comptes ! Il ne sera du reste pas le seul et loin de là comme vous pouvez le constater par les liens politique-corruption.

Par ses décisions de Ministre de la santé – de manière collégiale avec l’ensemble des membres du Conseil fédéral – il a décrété des mesures liberticides démesurées contre l’intérêt public, en justifiant d’une “pandémie” qui n’en est pas une ! Le Ministre socialiste BERSET a activement contribué à ruiner l’économie suisse, à lancer un « vaccin » expérimental qui tue plus qu’il ne guérit et à creuser le fossé entre riches et pauvres, qu’il constate dans son langage de politicien corrompu… Tous les membres du Conseil Fédéral, sont maintenant exposés à des poursuites pénales dans le sens du Code de NUREMBERG. Du reste, plusieurs procès sont d’ores et déjà lancés à travers l’Europe ! Nous savons aujourd’hui que les gesticulations autour de cette pandémie n’avaient pour but que de contrôler la Population et mettre à terre l’économie mondiale pour permettre aux CRIMINELS du World Economic Forum, à Klaus SCHWAB et sa clique (Bill GATES, OMS, BILDERBERG, FMI (Fonds Monétaire International), Banque Mondiale et autres Francs-Maçons) de lancer leur grand RESET…

Une nouvelle fois le World Economic Forum… Cette organisation du CRIME en bande à l’International est mise en cause pour escroquerie contre le patrimoine des Citoyens !

Dans ce contexte, il faut relever que Flavio COTTI a été membre du World Economic Forum à Cologny GE, du 28.04.2003 au 27.02.2008, soit peu après qu’ait débuté la privatisation des Régies fédérales pour blanchir les royalties. Il s’agissait assurément pour le Conseil Fédéral, d’avoir un œil au sein du WEF, pour s’assurer que l’Institution suisse de blanchiment allait respecter les « accords secrets » au travers desquels les Autorités avaient escroqué le Patrimoine de la Suisse en faveur des « maîtres du monde ». Rappelons, pour ceux qui n’ont pas lu la page correspondante, que l’escroquerie des royalties n’a été possible que grâce à la complicité de FedPol, la Police Fédérale Suisse, dirigée par le fribourgeois Jean-Luc VEZ, alors sous la tutelle du Conseiller Fédéral PDC Arnold KOLLER !

Mais c’est quoi le « grand reset » du WEF ?

Extrait de l’article Le Monde du 10 février 2021
Par définition, le Forum économique mondial regroupe de puissants décisionnaires : c’est même la condition pour en faire partie. Mais il présente deux faces contradictoires, analyse Jean-Christophe Graz : « D’un côté, un discours défendant une certaine vision du monde, proche d’un internationalisme libéral, et de l’autre les services que réserve le Forum, à savoir l’avantage de pouvoir se retrouver dans un lieu clos entre grands dirigeants pour régler ses intérêts à très court terme. Là on n’est plus dans l’idéologique, mais dans le transactionnel. » Une manière de dire que ce programme public, finalement très consensuel, n’engage pas tous les membres de Davos, en raison de nombreux intérêts particuliers divergents.

« Ils ne s’en cachent même plus ! » Les plans machiavéliques de l’élite mondiale malfaisante seraient non seulement une réalité, mais en plus ils seraient publiés noir sur blanc, croient savoir des Français adhérant aux théories du complot. The Great Reset (La Grande Réinitialisation dans son édition française publiée chez Forum Publishing), un livre sorti dans un relatif anonymat à l’été 2020, devenu un sujet de discussion majeur dans la « complosphère » fin janvier, en serait la preuve.

Souvenez-vous aussi que dans une interview de Darius ROCHEBIN sur la RTS, Klaus SCHWAB – Président du WEF – déclarait que dans une proche avenir, des puces allaient être implantées sur des Humains »…

A en croire la manière dont les théoriciens du complot (dont le principe est de dénoncer la vérité avant qu’elle ne survienne) en parlent, ce livre exposerait tous les projets néfastes qu’ils prêtent à l’élite dirigeante : mise à bas des démocraties, dictature sanitaire, nouvel ordre mondial ou encore société de technosurveillance. Qu’en est-il vraiment ? 

C’est à chacun de faire ses propres recherches, mais pour ma part il n’y a aucun doute : LE GRAND RESET DE KLAUS SCHWAB (WORLD ECONOMIC FORUM) ET DE SA CLIQUE MAÇONNIQUE CITÉE PLUS HAUT, CONSISTE à PRENDRE LE CONTRÔLE DE L’HUMANITÉ. LES MEMBRES DE NOS GOUVERNEMENTS NE SONT QUE LEURS MARIONNETTES DOCILES ET VENDUES !

Souvenez-vous du programme assumé de Klaus SCHWAB, programme qui a été mis en place par cette fausse pandémie COVID-19 qui a été déclenchée par ces personnes, avec la complicité de nos Gouvernements. Les mesures de confinement avaient pour but d’écraser l’économie, de l’orienter vers la nationalisation de toute l’industrie et de balayer les petites entreprises. Ils ont surendetté les Pays avec les mesures de soutien accordées en contraignant nos Gouvernements à s’endetter… La plupart des Gouvernements surendettés sont actuellement soumis aux banques et autres Institutions privées telles que le FMI, la Banque Mondiale, etc., qui détiennent les dettes publiques et ces banques sont sous leur contrôle…  Ils sont en train de mettre au point des passeports qui exigeront des vaccins pour pouvoir voyager. Ils essaient délibérément de réduire les voyages internationaux afin de réduire la pollution et de prévenir les soulèvements de masse contre leur nouveau programme communiste. Oui, ils passent du socialisme, où l’on possède encore quelque chose, au communisme, où le gouvernement possède tout. Ce n’est pas une coïncidence si Thomas PIKETTY est derrière tout cela, de concert avec Klaus SCHWAB. Le communisme a commencé en France. Ils ont vendu l’idée à Karl Marx qui était d’abord socialiste. (Extrait partiel de https://leblogalupus.com/)

.

Thomas PIKETTY selon WIKIPEDIA : Proche du Parti socialiste, il participe à la commission économique du PS de 1995 à 1997. D’après la liste arrêtée au 11 novembre 2003, il est membre du comité d’orientation scientifique de l’association « À gauche en Europe », fondée par Michel ROCARD et Dominique STRAUSS-KAHN. Lors de la campagne présidentielle 2007, il s’engage en faveur de Ségolène ROYAL (mère des enfants de François HOLLANDE), dont il est conseiller économique.

Avec François MITTERRAND Président, nous sommes ici au cœur du noyau des hommes politiques français qui ont planifié l’escroquerie et le blanchiment des royalties depuis 1991. Bien entendu, il faut encore ajouter les Premiers Ministres et Ministres de l’époque et ceux qui ont été nommés après la levée des séquestres en 1995 :

Ministres de 1991 à 2007 (Période durant laquelle l’escroquerie s’est poursuivie et durant laquelle les centaines de milliards provenant de la vente des systèmes (French Trade Week du 23 au 29 novembre 1991 à KOWEIT City et du 3 au 14 juin 1992 au “Sommet de l’environnement et du développement” de Rio de Janeiro) ont été séquestrés, avant que le séquestre ne soit levé par le Pouvoir judiciaire suisse dès lors corrompu. Le Procureur suisse Bernard BERTOSSA a procédé à la levée de ce séquestre en 1995. Ensuite a débuté la période du blanchiment qui se poursuit encore à ce jour.

Ministres français de 1991 à 1992
Ministres français  de  1993  à  2007

Mais le Monde change et se réveil… Les Citoyens prennent conscience qu’ils ne peuvent plus faire confiance à leurs Gouvernements qui les a terrorisés sans raison pour une pseudo pandémie qui n’en a jamais été une.

Les conclusions d’une émission INFRAROUGE du 26 mai 2021 sur la votation de la Loi sur les mesures de lutte contre le terrorisme (MPT), ont démontré qu’en Suisse, les jeunes semblent avoir davantage peur de leur gouvernement, que du terrorisme…
.

.
Et ils ont raison ! On peut dire qu’après les actions répressives de la police dans le cadre des mesures COVID, cette peur est légitime pour tous les Citoyens du Pays. De la plus vieille Démocratie du Monde, la Suisse a basculé dans un État policier, pour ne pas dire totalitaire, gouverné par les membres corrompus d’une Oligarchie qui ne se cache même plus des CRIMES qu’elle commet ! Il est temps de mettre en place les Procès NUREMBERG 2 en Suisse aussi.

Il est ainsi évident que tous les individus qui forment nos Gouvernements, ne sont en définitive que des CRIMINELS qui n’ont aucune considération pour le Peuple. Mais ces Politiciens ne sont en fait que des marionnettes obéissantes envers ceux qui se prennent pour « l’élite mondiale » citée plus haut ! Ils sont des traîtres et leur but final à tous est d’appauvrir les Citoyens, pour mieux en prendre le contrôle, en suivant le plan qu’ils ont mis en place depuis des décennies… Nous sommes aujourd’hui dans sa phase finale, si le réveil Citoyen n’a pas lieu… MAINTENANT !!!
.

Dans cette vision apocalyptique, revenons sur les déclarations de Jacques ATTALI en 1981, alors qu’il était Conseiller de François MITTERRAND et constatons la précision du stratagème des mondialistes, planifié depuis maintenant 30 ans…

« A l’avenir il s’agira de trouver un moyen de réduire la population. Nous commencerons par les vieux, car dès qu’il dépasse 60-65, l’homme vit plus longtemps qu’il ne produit et il coûte cher à la société. Ensuite les faibles puis les inutiles qui n’apportent rien à la société car il y en aura de plus en plus, et surtout enfin les stupides.

Une euthanasie ciblant ces groupes ; l’euthanasie devra être un instrument essentiel de nos sociétés futures, dans tous les cas de figure. On ne pourra bien sûr pas exécuter les gens ou faire des camps. Nous nous en débarrasserons en leur faisant croire que c’est pour leur bien. La population trop nombreuse, et pour la plupart inutile, c’est quelque chose d’économiquement trop coûteux. Sociétalement, il est également bien préférable que la machine humaine s’arrête brutalement, plutôt qu’elle ne se détériore progressivement. On ne pourra pas non plus faire passer des tests d’intelligence à des millions et des millions de gens, vous pensez bien !

Nous trouverons quelque chose ou le provoquerons, une pandémie qui cible certaines personnes, une crise économique réelle ou pas, un virus qui touchera les vieux ou les gros, peu importe, les faibles y succomberont, les peureux et les stupides y croiront et demanderont à être traités. Nous aurons pris soin d’avoir prévu le traitement, un traitement qui sera la solution. La sélection des idiots se fera ainsi toute seule : ils iront d’eux-mêmes à l’abattoir »

L’avenir de la vie – Jacques ATTALI 1981 / Entretiens avec Michel SALOMON, collection Les Visages de l’avenir, Editions Seghers.

Alors quel AVENIR pour les Populations ?

Politiquement, dans de nombreux Pays les risques de voir les populations asservies sont grands, tout particulièrement au CANADA et en FRANCE où les Premier Ministre, respectivement Président élus l’ont été par des artifices illégaux propres aux mondialistes !

En Suisse, jusqu’au 26 mai 2021, je pensais qu’il en était de même, mais aujourd’hui, j’ai un doute… Ce mercredi 26 mai 2021, les membres du Gouvernement Suisse, ont mis fin aux négociations de l’accord cadre avec l’Union Européenne et ont laissé leurs interlocuteurs de Bruxelles pantois… Rien que ça ! Pour une fois qu’ils ont eu du courage, ça mérite d’être relevé…

La réaction des MERDIAS suisses et leurs JOURNALEUX LOBOTOMISÉS, contrôlés par « l’élite mondiale » à laquelle ils appartiennent (hormis le BLICK), condamnent unanimement cette décision.

Se pose alors la question : Les membres du Conseil Fédéral Suisse ont-ils eu du courage ? ou ont-ils eu PEUR ?

Ont-ils osé faire front à ceux qui veulent diriger le monde et pourquoi ? Le réveil du Peuple Suisse qui n’est plus d’accord de se laisser mettre en cage en est-il la cause ? La fausse pandémie qu’ils ont participé à divulguer, cette fausse pandémie qui est démontrée davantage jour après jour et qui va les conduire devant des Tribunaux selon le Code de NUREMBERG est-elle un élément de cette décision ? La Commission Européenne a pesé très lourd dans la divulgation de cette fausse pandémie et les Suisses regrettent-ils d’avoir suivi le mouvement et trahi leurs Citoyens ? Il y a certainement encore d’autres éléments qui nous échappent…
.

Pour ma part j’essaie toujours de suivre la piste de l’argent… Et celle-ci conduit à l’Europe, à nouveau à François MITTERRAND, à la FRANCE de MACRON et aux Emirats-Arabes Unis (ARAMCO). L’argent passe toujours par PARIS BRUXELLES, Le Luxembourg (Jean-Claude JUNKER – Clearstream), l’Allemagne (Clearstream et propriété de Deutsche Börse) et GENÈVE où les conventions notariées pour escroquer les royalties, ont été signées… ! Voici à titre d’exemple l’une de ces conventions.

Si la Suisse était un État de Droit et non une Oligarchie en mains de Banquiers, Politiciens, Juges, Avocats, etc. CRIMINELS, lorsqu’on séquestre des capitaux escroqués par un individu – à l’instar d’Etienne TILLIÉ dans la convention précitée – on présente cet individu à la Justice et on lui confisque ce qu’il a volé pour les restituer à son détenteur légal ! Mais pas en Suisse…

Non seulement l’escroc n’est pas arrêté, mais après lui avoir fait comprendre la gravité de son acte et qu’il pourrait aller en prison, il pourrait bénéficier d’arrangements s’il accepte les conditions qu’on lui propose… Et les conditions en question consistaient à céder les capitaux escroqués et séquestrés aux banquiers, Avocats, Notaires, Procureurs, Juges, Politiciens, Fonctionnaires et autres CRIMINELS en cols blancs qui avaient contribué au séquestre. Cette opération était conduite par l’Avocat véreux genevois (ancien Bâtonnier) Marc BONNANT et son acolyte Dominique WARLUZEL. Tout ceci sous contrôle de l’État de Genève qui encaissait les droits de timbre comme le démontre d’une part l’exemple de convention présenté ici et la déclaration devant le Procureur, du Notaire Pierre MOTTU, qui a rédigé les conventions en collaboration avec le Notaire du Gouvernement Français Eric DE LA HAYE ST-HILAIRE…

En contrepartie de cette cession, comme le démontre l’exemple de convention citée plus haut, les ESCROCS de la première heure restaient en liberté et les nouveaux ESCROCS en cols blancs cités ci-dessus, leur accordaient une obole non négligeable de plusieurs milliards de dollars, sur les fonds qu’ils avaient à restituer…

L’Europe corrompue de Bruxelles…

Pays fondateurs de l’Europe de Bruxelles en 1992

USD 3’600 milliards escroqués sur les royalties de brevets en 1992 (connue sous le nom de « Affaire de Genève » ou encore « Affaire FERRAYÉ » qui ont été blanchis lors de la construction de l’Europe. François MITTERRAND avait été très actif en 1992 pour que les accords de Maastricht entre les 6 pays fondateurs de l’Europe soient ratifiés. Il était impératif que le produit de cette escroquerie puisse circuler pour être blanchi et échapper aux contrôles des états et à l’impôt… Rappelons que François MITTERRAND était un Président socialiste…

Les Lanceurs d’alerte visés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.